Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

OGM : Bruxelles publie les conclusions de 10 ans de recherches

Agroécologie  |    |  Euractiv.fr

La Commission européenne a présenté les résultats de 50 projets de recherche sur les cultures génétiquement modifiées.

Pour informer les Européens sur les organismes génétiquement modifiés (OGM), la Commission européenne a publié, jeudi 9 décembre, un recueil intitulé «A decade of EU-funded GMO research» (Dix ans de recherche financée par l'UE sur les OGM).

L'ouvrage présente les conclusions de 50 projets de recherche sur les organismes génétiquement modifiés, lancés entre 2001 et 2010. Ils ont bénéficié d'un financement de 200 millions d'euros de fonds européens.

Les recherches portent essentiellement sur la sécurité des organismes génétiquement modifiés pour l'environnement et pour la santé animale et humaine.

Cette publication « fondée sur des informations objectives et scientifiques » vise à contribuer au débat sur les OGM, a souligné la commissaire à la Recherche, à l'Innovation et à la Science, Máire Geoghegan-Quinn.

Selon les conclusions de ces projets, il n'existe pas de preuve scientifique, à l'heure actuelle, que les OGM entraînent des risques plus élevés pour l'environnement ou pour la sécurité des denrées alimentaires et des aliments pour animaux, que les cultures et les organismes traditionnels.

© Tous droits réservés Actu-Environnement Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur ou établissement d'un lien préformaté [11533] / utilisation du flux d'actualité.

Réactions4 réactions à cet article

 

Enfin, un aveu! Les cultures traditionnelles entraînent des risques pour la
santé animale et humaine! Pourquoi les chercheurs de l'INRA DE Colmar
qui expérimentent des vignes O.G.M , ne nous garantissent-ils pas que
ces essais serviront également à diminuer ,voire supprimer les produits
pesticides pour notre santé? On trouve des traces de ces arrosages
dans les vins,surtout dits bio,ce qui n'est pas acceptable?

arthur | 16 décembre 2010 à 11h42
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Ce que les gratteurs de rapport de l' UE ne semblent pas piger, c' est que la majorité des citoyens lambda ne veut pas d'OGM dans sa pitance. Point final. C'est pourtant simple! Les rapports pro et contra sur le sujet ne les concernent donc pas. En revanche, leur onéreuse élaboration les concerne directement car ils les financent, et l' entretien d'un stipendié de l' UE, à Bruxelles ou ailleurs, est passablement dispendieux, les artisans du néant communautaire étant en général fort bien payés, voir trop payés vsi on considère les résultats obtenus dans moult domaines.

Onésime | 17 décembre 2010 à 16h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 

La seule question que les politiques devraient se poser est: les OGM ont-ils une utilité évidente pour l'humanité. Faire un vrai bilan inconvénients et avantages.
Les avantages ne devant pas êtres uniquements les finances des grandes multinationales, ni le plaisir des scientistes mais un gain réel pour l'homme. Les inconvénients à mettre dans la balance, la perte de bio-diversité, les risques de polutions génétiques, la main mise sur la nouriture de l'homme de quelques firmes ....
Cette prise de décision pouvant être, si elle est bien expliquée mieux comprise par les populations.Elle doit être précédée par des débats réunissant des humanistes, des philosophes et des scientifiques car cette décision est bien plus qu'un enjeu agricole, elle transforme nos relation avec la nature qui pour certain n'est plus qu'une marchandise. Mais à notre époque ou le libéralisme incontrolé est la doctrine existe-il encore des humanistes?

Claude Duport | 20 décembre 2010 à 16h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bruxelles semblent correspondre à une officine de Monsanto
Tous ces députés sont payés par les Européens qui ne veulent pas d'OGM! De toutes les façons, ça ne sert à rien pour la nourriture humaine. Alors pourquoi continue t'on à vouloir nous convaincre?
Il y a encore des gens qui votent? dans un soi disant débat démocratique

arthur duchemin | 23 décembre 2010 à 10h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager