En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

OGM : Le gouvernement appelle au calme

Agroécologie  |    |  Actu-Environnement.com
Plusieurs centaines de militants ont manifesté ce week-end et ont procédé à des arrachages symboliques de plants de Maïs OGM pour demander la mise en place d'un moratoire sur la culture en plein champ des organismes génétiquement modifiés. La journée de dimanche a été endeuillée après l'annonce du suicide d'un éleveur-agriculteur du Lot qui avait semé du maïs transgénique et dans le champ duquel les manifestants avait prévu d'organiser un pique-nique.
Jean-Louis Borloo, Ministre d'État, Ministre de l'Écologie, du Développement et de l'Aménagement durables, et Michel Barnier, Ministre de l'Agriculture et de la Pêche ont adressé leur condoléance à la famille de l'agriculteur et ont lancé un appel commun à l'apaisement et à la dignité à l'intention de tous les acteurs du débat sur les OGM. Les ministres rappellent que la question des OGM reste ouverte dans notre pays. Elle n'est pas tranchée et ne pourra l'être qu'à l'issue d'un véritable débat de société, dans un climat serein, au cours duquel tous les points de vue pourront être entendus. Les travaux actuellement conduits à l'occasion du Grenelle Environnement offrent précisément le cadre d'une telle réflexion.
Pour la FNSEA et les Jeunes Agriculteurs, c'est le drame de trop. Cet agriculteur a respecté toutes les réglementations. Il a œuvré dans le cadre légal de la production de cultures OGM. La FNSEA et JA demandent que le gouvernement prenne ses responsabilités sur ce dossier des OGM et fasse respecter la légalité.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager