En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Nouvelle polémique autour de l'extension de la surface mondiale de culture d'OGM

Dans la continuité de l'année 2007, l'ISAAA, organisme favorable aux OGM, estime qu'en 2008 la superficie des cultures OGM s'est encore accrue dans le monde. La Fédération Internationale des Amis de la Terre conteste le rapport.

Agroécologie  |    |  Carine SeghierActu-Environnement.com
Les surfaces cultivées avec des organismes génétiquement modifiés (OGM) ont représenté 125 millions d'hectares dans le monde en 2008, soit une hausse de 9,4% par rapport à 2007.
C'est le constat réalisé par l'International Service for the Acquisition of Agri-biotech Applications (ISAAA) qui établit chaque année un rapport sur le sujet*. Favorable aux organismes génétiquement modifiés, cet organisme d'aide à la diffusion des biotechnologies, compte parmi ses contributeurs les grands groupes spécialisés tels que Monsanto et Syngenta,

Dans son rapport annuel, l'ISAAA indique que 13,3 millions d'agriculteurs recensés dans
25 pays ont cultivé 125 millions d'hectares de plantes biotechnologiques l'année dernière, la sixième plus forte croissance relevée depuis 13 ans
. Le rapport souligne qu'en 2008, 1,3 millions d'agriculteurs supplémentaires ont cultivé 10,7 millions d'hectares de plantes biotechnologiques en plus dans trois nouveaux pays (l'Egypte, le Burkina Faso et la Bolivie). En 2008, l'Egypte a cultivé 700 hectares de maïs Bt et le Burkina Faso 8.500 hectares de coton Bt.

Des perspectives de croissance soutenue…

Le rapport met par ailleurs en évidence que sur les 25 pays cultivant des OGM, 15 sont des pays en voie de développement et 10 des pays industrialisés. C'étaient, en 2008, par ordre décroissant de superficie, les USA (62,5 millions d'hectares), l'Argentine (21 M ha), le Brésil (15,8M ha), l'Inde (7,6M ha), le Canada (7,6M ha), la Chine (3,8M ha). Viennent ensuite le Paraguay, l'Afrique du Sud, l'Uruguay, la Bolivie, les Philippines, l'Australie, le Mexique, l'Espagne, le Chili, la Colombie, le Honduras, le Burkina Faso, la République Tchèque, la Roumanie, le Portugal, l'Allemagne, la Pologne, la Slovaquie et l'Egypte. Le communiqué de l'ISAAA précise que bien que la France n'ait pas autorisé de cultures de plantes biotechs en 2008, sept autres pays de l'Union européenne ont augmenté leur surface de 21% pour totaliser une surface globale de 100.000 hectares.

Au regard de toutes ces statistiques, l'ISAAA qui dépasse le simple rôle d'organisme d'information, se dit confiante pour l'avenir et le développement des plantes génétiquement modifiées. Les perspectives de croissance future sont encourageantes , indique Clive James, directeur et fondateur de l'organisme, et auteur du rapport. Les expériences positives de ces nouvelles régions « tête de pont » dans le Sud, le Nord et l'Ouest de l'Afrique vont aider à guider les pays voisins dans leur apprentissage , estime-t-il. De plus, les leaders politiques ont de plus en plus tendance à considérer les plantes biotechnologiques améliorées comme une partie importante de la solution aux problèmes critiques de la sécurité alimentaire et du développement durable ! Pour la fin de la deuxième décennie de commercialisation des plantes biotechnologiques (en 2015), l'ISAAA prévoit qu'1,6 milliards d'hectares auront été cultivés et que 200 millions d'hectares de plantes biotechs seront plantés chaque année dans 40 pays.

… indigestes pour la Fédération Internationale des Amis de la Terre


Ce rapport publié tous les ans par l'organisation ne va pas dans le même sens que celui de la Fédération Internationale des Amis de la Terre (FoEI). Dans son rapport, sorti un jour avant celui de l'ISAAA, intitulé « A qui profite les plantes GM ? ** », l'association explique qu'aucun OGM actuellement sur le marché ne bénéficie aux consommateurs, n'a permis de réduire la faim dans le monde, de limiter les impacts environnementaux et d'accroître le revenu des agriculteurs. Les plantes GM ne sont en fait cultivées que sur de petites surfaces de par le monde. Ce n'est que dans une poignée de pays qu'elles couvrent une surface importante avec comme destinations, les marchés des pays plus riches. Il est maintenant reconnu internationalement que les plantes GM n'apportent rien aux petits paysans et qu'elles ne contribuent pas du tout à la lutte contre la pauvreté, au contraire , commente dans un communiqué, Christian Berdot, le coordinateur de la Campagne OGM des Amis de la Terre-France. Sur le plan mondial, selon la Fédération Internationale des Amis de la Terre, les OGM restent toujours confinés à une poignée de pays avec des secteurs agricoles très industrialisés et orientés vers l'exportation. Près de 90 % de la surface plantée en OGM en 2007 se trouvaient dans 6 pays d'Amérique du Nord et du Sud, avec un total de 80 % pour les seuls Etats-Unis, Brésil et Argentine. Un pays, les Etats-Unis, représente à lui seul, plus de 50 % des OGM dans le monde. En Inde et en Chine, 3 % ou moins des terres arables sont plantés en OGM. Enfin, l'association les Amis de la Terre conteste les statistiques qui montrent une croissance des OGM en Europe. L'opposition des citoyens et leur constante pression sur les gouvernements pour maintenir des conditions de sécurité décentes, font que la surface plantée en OGM en Europe a diminué continuellement depuis 2005, avec une baisse totale de 35 % , analysent-ils.


*le site www.isaaa.org
Le rapport est financé dans sa totalité par deux organisations philanthropiques européennes : une unité philanthropique de Ibercaja (une des plus importantes banque espagnole basée dans la région de production de maïs de l'Espagne) ; et la fondation Bussolera-Branca d'Italie.

**« Qui profite des OGM », « Who benefits from GM crops : engraisser les géants des biotechnologie ou nourrir les pauvres » des Amis de la Terre International : http://www.foeeurope.org/GMOs/Who_Benefits/full_report_2009.pdf

Réactions21 réactions à cet article

 
rapport genetiquement modifié

le rapport de l'isaaa financé par 2 organisations philanthropiques??????? ce doit etre une plaisanterie.Depuis des mois les rumeurs (justifiées ) vont bon train sur le futur passage en force des instances européennes (baroso en tete)en matiére d' ogm,il est clair que l'offensive est maintenant pleinement lançé!

lionel | 12 février 2009 à 18h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:rapport genetiquement modifié

en plus le rapport de l'afsa et les etudes sur lesquelles ils repose n'ont méme pas été rendu public??De qui se moque t'on??

lionel | 12 février 2009 à 18h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:rapport genetiquement modifié

Comme d'habitude, vous racontez n'importe quoi : ce rapport de l'ISAAA qui porte sur la superficie cultivée en OGM pays par pays n'a strictement rien à voir avec le rapport de l'AFSSA (avec deux "s") qui ne concerne lui que l'effet d'un maïs OGM (le MON810) sur la santé.

Comment pourrait-on vous prendre au sérieux quand vous êtes capable de lancer des absurdités pareilles ?

Ryuujin | 16 février 2009 à 12h20
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:rapport genetiquement modifié

Ce rapport de l'AFSSA ne s'appuie sur aucune étude indépendante, il ne fait que reprendre les "études" de Monsanto... Comment pouvons-nous prendre au sérieux ce rapport?

Contrairement à ce que vous dites, le rapport ne concerne PAS "l'effet d'un maïs OGM (le MON810) sur la santé"! Le rapport dit, en gros, que l'étude de Monsanto ne permet pas d'affirmer des effets néfastes sur la santé... Evidemment, c'est une étude monsanto...

En conclusion, on ne sait pas si ce maïs est néfaste ou pas pour la santé. On sait néanmoins que ce mais est néfaste pour l'environement!

ric | 19 février 2009 à 10h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:rapport genetiquement modifié

Tout d'abord, on ne parle pas ici du rapport de l'AFSSA, mais de celui de l'ISAAA.

En ce qui concerne le rapport de l'AFSSA, l'avez-vous lu au moins avant d'en parler ?
Non. Si vous l'aviez lu, vous ne sortiriez pas des anneries pareilles.
Ce rapport se trouve ici :
http://www.afssa.fr/Documents/BIOT2008sa0266.pdf

Et il n'est pas basé sur une étude de Monsanto, mais sur le rapport de Le Maho ainsi que sur une dizaine d'études publiques (cad réalisées par des chercheurs fonctionnaires et payées par l'état).

Et enfin : les tests de toxicité nécessaires à l'homologation ne sont pas comme vous le prétendez "des études de Monsanto".
Elles sont obligatoirement réalisées par des laboratoires indépendants de l'entreprise qui les demande.

Vous dites que vous savez que ce maïs est néfaste pour l'environnement ? Vous CROYEZ savoir. Vu votre niveau de désinformation, je doute que vous puissiez savoir quoi que ce soit sur le sujet des OGM en général.

Ryuujin | 19 février 2009 à 15h49
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:rapport genetiquement modifié

C'est vous qui avez mentionné le rapport de l'AFSSA... Relisez vous donc avant de parler.

Oui j'ai lu ce rapport et il ne demontre pas la non toxicité du maïs monstrueusement modifié. Gardez vos anneries pour vous.

//les tests de toxicité nécessaires à l'homologation ne sont pas comme vous le prétendez "des études de Monsanto". //
Menteur. Citez moi une seule étude toxicologique digne de ce nom (donc réalisée dans la durée, entre autre) réalisée par un organisme indépendant?

//Vous dites que vous savez que ce maïs est néfaste pour l'environnement ?//
Evidement qu'il est néfaste cela a été prouvé: on a observé la pollution des OGM sur des parcelles à l'origine non contaminées.

ric | 20 février 2009 à 10h43
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:rapport genetiquement modifié

Voici une partie des conclusions de l'étude de toxicité de l’AFSSA du 30 avril 2008:
"l’étude de toxicité sub-chronique réalisée chez le rat pendant 90 jours ne met pas en évidence d'effets délétères liés à la consommation du maïs portant l’événement MON810,
l'étude d'alimentarité réalisée chez le poulet ne met pas en évidence de différences nutritionnelles entre le grain de maïs MON810 et le grain de maïs témoin."

Donc si nourrir quelques rats et poulets pendant 3 mois et ne pas observer de grands changements chez les animaux (c'est bon ils vivent encore) ca vous suffit comme "étude", émmigrez aux USA et bouffez autant d'OGM que vous voulez. Mais laissez l'Europe avoir un débat sérieux sur la question. Merci

Korn | 20 février 2009 à 10h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:Re:rapport genetiquement modifié

Vous ne savez pas lire non plus ?
C'est lionel qui a mentionné ce rapport, en prétendant (ce qui est archi-faux) que le rapport de l'ISAAA se base dessus.

Ce rapport de l'AFSSA réponds au rapport de Le Maho, montrant que ses objections n'ont pas lieu d'être, voire mettent en évidence une mauvaise information de l'auteur sur le sujet, et rappelle les précédents avis de l'AFSSA, que le rapport Le Maho ne contredit pas : il n'y a à ce jour AUCUN élément laissant à penser que le MON810 pose le moindre risque sanitaire.

"Menteur"
Bah voyons ! Et bien renseignez-vous un minimum.
Les tests nécessaires pour l'homologation d'une variété OGM sont obligatoirement réalisé par un laboratoire indépendant de l'entreprise.

Si vous aviez réellement lu le rapport de l'AFSSA, vous le sauriez : c'est écrit noir sur blanc en page 6 et 8, je cite :

"Les études toxicologiques fournies par les pétitionnaires à l’appui des demandes d’autorisation de mise sur le marché sont réalisées par des sociétés spécialisées extérieures au commanditaire sous statut BPL, mettant en oeuvre des protocoles normés par des instances internationales (OCDE et EMEA). Les modalités de mise en oeuvre de ces études sont celles appliquées à l’évaluation de la sécurité du médicament."

Mais merci de confirmer ce que je pensais ; les anti-OGM sont surtout des gens très mal informés, mais très sûr d'eux.

"Evidement qu'il est néfaste cela a été prouvé: on a observé la pollution des OGM sur des parcelles à l'origine non contaminées. "
Non, la dissémination, pas la pollution. Pour qu'il y ait pollution, il faut qu'il y ait un effet néfaste.

S'il suffisait qu'une plante envoye du pollen un peu partout pour qu'elle devienne néfaste pour l'environnement, on ne serait pas sorti de l'auberge.
Vous en êtes conscient au moins que TOUTES les variétés de maïs, même celles non-OGM, font du pollen et l'envoye un peu partout à la ronde ?

C'est ça pour vous qui rend une variété néfaste ?!?

J'ai surtout l'impression que votre réflexion sur le sujet à la qualité de celle d'un gamin bien endoctriné, et peu curieux.

Ryuujin | 20 février 2009 à 13h21
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:Re:rapport genetiquement modifié

Soit vous racontez complètement n'importe quoi, soit vous êtes à côté de la plaque.

Peut être que vous ne comprenez pas comment cela fonctionne, mais ces tests sont très sensibles : ils sufffisent à mettre en évidence la toxicité de nombreux médicaments, et même de nombreuses variétés que l'on continue pourtant à consommer.

Vous prétendez que ces tests de fonctionnement pas ?
C'est pourtant un fait : ils fonctionnent. Ils ont déjà permis de mettre en évidence la toxicité de nombreux produits, et sont ceux utilisés pour tester des médicaments et cie.

Voici par exemple une étude qui met en évidence en 6 jours, chez des souris un effet pour le moins impressionnant de pommes de terres germées (non-OGM) :
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8344084?dopt=Abstract
Et une autre étude qui met en évidence un effet tout aussi impressionnant après 30 jours (pas 90, 30...) :
http://www3.interscience.wiley.com/journal/113321587/abstract

C'est donc un fait : 90 jours chez le rat, c'est amplement suffisament pour voir si un aliment présente une toxicité sub-chronique ou non. Et ces tests sont suffisamment puissants pour mettre en évidence la toxicité de la moitié de tout ce qui nous entoure...

Et c'est vous qui parlez de "débat sérieux" ? Vous ne savez même pas de quoi vous parlez.

Ryuujin | 20 février 2009 à 14h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:rapport genetiquement modifié

//mais ces tests sont très sensibles : ils sufffisent à mettre en évidence la toxicité de nombreux médicaments,//

On ne parle pas de médicaments (produits "chimique") mais ne nourriture. L'usage de nourriture est différent de celui des médicaments. Un protocol scientifique est bati autour aussi de ces considérations. Un test sur des médicaments ne peut absolument pas convenir à un test sur de la nourriture (ex: les méxicains mangent du mais tous les jours pendant des dizaines d'années).
//Soit vous racontez complètement n'importe quoi, soit vous êtes à côté de la plaque. //
Quel argument choc!

Votre discours n'a rien de scientifique, vous etes complètement ou dans l'émotionel, ou dans la propagande. Je m'arreterai donc de parler avec vous.

Korn | 20 février 2009 à 16h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:rapport genetiquement modifié

premiérement je n'ai jamais dit que le rapport de l'isaaa et celui de l'afssa etainent identiques deuxiémement vous allez modérer un peu vos propos et comme il est dit plus haut aller bouffez vos ********** aux usa car en france la population n'en veut pas .Nous sommes en démocratie et il est quand même hallucinant que certain lobbys puisse pretendre etre plus fort que la vox populi!!!

lionel | 20 février 2009 à 16h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:rapport genetiquement modifié

"Non, la dissémination, pas la pollution. Pour qu'il y ait pollution, il faut qu'il y ait un effet néfaste. "

SI l'effet néfaste est d'empécher les agriculteurs (bio par exemple) de produire une nourriture avec 0 OGM. Il y a bien pollution, contamination, et perte de valeur: la récolte bio ne l'est plus et n'est plus vendable dans les mêmes conditions.

De plus je vous rapelle que les plants OGM ne permettent pas la réutilisation d'une partie de la récolte pour les semences l'année suivante.

Il y a donc double préjudice (au moins)

//J'ai surtout l'impression que votre réflexion sur le sujet à la qualité de celle d'un gamin bien endoctriné, et peu curieux.//
Ah... c'est donc ca, je parle à un enfant de 12 ans! Tu es plutot fort dans l'utilisation d'internet petit! Allez va voir mamam.

ric | 20 février 2009 à 16h13
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:rapport genetiquement modi

Et ça, c'est du poulet :
Voici par exemple une étude qui met en évidence en 6 jours, chez des souris un effet pour le moins impressionnant de pommes de terres germées (non-OGM) :
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8344084?dopt=Abstract
Et une autre étude qui met en évidence un effet tout aussi impressionnant après 30 jours (pas 90, 30...) :
http://www3.interscience.wiley.com/journal/113321587/abstract

??
Non, c'est de la pomme de terre, et à ma connaissance, la pomme de terre est un aliment.

Les tests conçus pour les médicaments sont particulièrement sensibles parceque qu'on sait qu'un médicament (qui est fait pour avoir un impact sur le corps) présente un risque élevé de toxicité.

"Votre discours n'a rien de scientifique, vous etes complètement ou dans l'émotionel, ou dans la propagande."
Vous me donnez mes répliques maintenant ?!?

Je vous rappelle que de nous deux, je suis le seul à parler de science, et à citer des études scientifiques. Vous vous contentez de répondre n'importe quoi sans lire ce que je vous explique...

Ryuujin | 20 février 2009 à 17h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:rapport genetiquement modi

voici mot pour mot ce que vous avez dit :
"en plus le rapport de l'afsa et les etudes sur lesquelles ils repose"

Et manque de pot, le rapport de l'ISAAA qui parle des surfaces cultivées en OGM dans le monde ne repose sur AUCUN rapport de l'AFSSA.
Et il est on ne peut plus clair que vous racontez n'importe quoi sur un sujet dont vous ne savez rien : les rapports de l'AFSSA parlent de l'impact sur la santé de variétés OGM.
Les rapports de l'ISAAA parlent des surfaces cultivées en OGM pays par pays.

Vous pouvez nous dire d'où vous est venu l'idée que le rapport de l'ISAAA était basé sur celui de l'AFSSA ?

Nous sommes en démocratie, et il est effarant qu'une poignée d'illuminés décident d'interdire des semences aux agriculteurs par pur caprice.

Ryuujin | 20 février 2009 à 17h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:rapport genetiquement m

Dites-moi, savez-vous lire?

Un protocol de test de médicament ne peux pas être utilisé pour une nourriture. Ex: l'arsenic, à petite doses est un médicament. A plus forte dose un poison.

Manger tous les jours un maïs pendant 60 ans peut provoquer des effets non décelable par un test de 3 mois sur un rat... ok, ou c'est un concept trop compliqué pour vous?

Mais j'avais dit que je ne vous répondrai plus. Alors adieu

Korn | 20 février 2009 à 18h10
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:rapport genetiquemen

Et ça, c'est du poulet :
Voici par exemple une étude qui met en évidence en 6 jours, chez des souris un effet pour le moins impressionnant de pommes de terres germées (non-OGM) :
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8344084?dopt=Abstract
Et une autre étude qui met en évidence un effet tout aussi impressionnant après 30 jours (pas 90, 30...) :
http://www3.interscience.wiley.com/journal/113321587/abstract

??
Non, c'est de la pomme de terre, et à ma connaissance, la pomme de terre est un aliment.

Ryuujin | 20 février 2009 à 23h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:rapport genetiquement m

il est clair que vous en connaissez un rayon sur les ogm c'est a se demander si vos avis sont désintéressés?? en tout cas votre propagande est bien au point .Si les ogm ne sont pas nocives pour les rats alors effectivement elles ne devraient pas l'etre non plus en ce qui vous concerne

lionel | 21 février 2009 à 12h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:rapport genetiquemen

J'en connais un rayon parceque contrairement à vous, je prends la peine de me renseigner sur le sujet (ceci dit, j'admet que ça prends beaucoup de temps, qu'il faut être bon en anglais, et que ça demande pas mal de réflexion).

Moi, avant de parler d'un rapport ou d'une étude, je la lis. C'est toute la différence.
Et ce n'est pas parcequ'on n'est pas payé pour le faire qu'on ne peut pas s'informer correctement.

Pour ce qui est de la nocivité des OGM (du moins, ceux autorisés à la vente), en effet, je ne m'en fais pas trop.
Par contre, j'évite certaines variétés rustiques de pommes de terre par exemple.

Ryuujin | 21 février 2009 à 18h25
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:rapport genetique

pas de canibalisme donc ,en ce qui concerne ce fameux rapport un simple resucé des précedents qui n'apporte rien de nouveau sauf peut etre de conforter ceux qui comme dans votre cas ,lise ça comme la bible.pour les effets sur la santé donc pas de preuves ni dans un sens ni dans l'autre mais pour l'environnement par contre les doutes sont beaucoup plus grands mais si monsanto ,pardon l'afssa (qui ne dit rien d'ailleurs) dit le contraire alors forcément!

lionel | 21 février 2009 à 20h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:Re:rapport geneti

Vous auriez au moins pu lire le rapport de l'AFSSA avant d'en parler ; il est en francais celui-ci.

C'est une analyse du dossier écrit par Le Maho. Normal qu'il n'apporte rien de nouveau ; ce rapport de l'AFSSA fait le bilan des arguments du rapport de Le Maho, et conclue qu'il n'apporte aucun élément nouveau en faveur d'un moratoire.

Vous n'avez pas honte de parler de rapports que vous n'avez même pas pris la peine de lire ? Avec des supporters comme vous, les anti-OGM n'ont plus besoin d'opposants.

Ryuujin | 22 février 2009 à 01h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Question

Mais finalement, quelqu'un peut me donner la définition d'un OGM dédié à la production alimentaire, svp?

Deborah | 23 février 2009 à 10h46
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…