En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Des bactéries pour lutter contre la marée noire en Chine

Risques  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com
L'explosion de deux oléoducs le vendredi 16 juillet au large du port de Dailan en Chine, suivie d'un incendie, a provoqué une marée noire en mer Jaune. 1.500 tonnes de pétrole auraient été déversées dans la mer. La nappe s'étendrait sur au moins 183 km2, a précisé le China Daily.

Une opération de nettoyage a été lancée samedi par les autorités chinoises après avoir fermé temporairement le port de Dailan. Des dizaines de bateaux et des centaines de soldats et volontaires participent aux opérations tandis que 800 bateaux de pêche ont été mobilisés. Selon l'agence de presse Chine Nouvelle, plus de 23 tonnes de bactéries mangeuses de pétrole sont utilisées contre la marée noire. Environ 460 tonnes auraient été récupérées ce lundi 19 juillet. Mais les pluies et les vents, d'après l'agence, pourraient ''aggraver la situation malgré la mise en place des boudins gonflables pour contenir la marée noire''.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…