En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Gaz de schiste : les ONG dénoncent l'indépendance de la Commission d'évaluation

Energie  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com

Une Commission nationale d'évaluation des techniques d'exploration et exploitation des gaz et huiles de schiste a été créée le 22 mars par décret, provoquant un tollé chez les ONG environnementales.

Prévue par la loi du 13 juillet 2011, cette commission a pour mission "d'évaluer les risques environnementaux liés aux techniques de fracturation hydraulique ou aux techniques alternatives". Elle est également chargée d'émettre "un avis public sur les conditions de mise en œuvre des expérimentations, réalisées à seules fins de recherche scientifique sous contrôle public".

Une dizaine d'association parmi le réseau Action Climat, Sortir du Nucléaire Greenpeace, les Amis de la Terre, Attac ont dénoncé jeudi 22 mars dans un communiqué "l'hypocrisie du gouvernement" qui "contourne en douce une interdiction mise en scène à travers la loi".

Alors que le gouvernement "se targue d'être le premier au monde à avoir « interdit » le recours à la fracturation hydraulique, pourquoi cette évaluation des risques'' par une telle commission quand ''tant d'études scientifiques indépendantes démontrent de manière certaine la dangerosité de cette technique" ?, s'interrogent les associations. ''Sous couvert de recherches scientifiques, le gouvernement joue aux apprentis sorciers pour le plus grand bonheur des lobbies pétroliers et gaziers", fustigent-elles.

Les ONG pointent également "l'équilibre des forces et intérêts" au sein de la nouvelle commission où ne siégeront que trois représentants d'associations agréées pour la protection de l'environnement "mais, à côté des cinq représentants de l'Etat, y siégeront aussi trois représentants des entreprises gazières et pétrolières, ainsi que trois représentants du personnel de ces industries" et trois personnalités désignées en raison de leur compétence scientifique "laissée à l'appréciation du seul ministre de l'Industrie", ajoutent-elles en dénonçant ''une Commission à l'indépendance douteuse''.

Réactions4 réactions à cet article

 

Jusqu'à présent les ONG en question n'ont pu présernter quelqu'un de compétent en la matière ! Il semblerait qu'elles veulent simùplement mettre la France à genoux.

aventurier | 26 mars 2012 à 16h20
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Ce qui devait arriver est là comme nous " Ardèchois " l'avions prévu. Comment peut on croire que cette commission sera neutre dans ses études et décisions qui suivront ? La composition même de cette commission démontre le manque de respect de nos gouvernants envers la population concernée par les huiles et Gaz de chiste. Eh oui nous sommes de PETITES GENS mais nous ne nous laisserons pas faire.
Il faut que nos gourvernants actuels SARKO, NKM, Borloo, et leurs collègues Balkany et autres grands patrons de firmes gazières et pétrolières sachent que l'on ne leur fait plus du tout confiance et que nous n'accepterons pas qu' ils nous polluent nous et les générations futures avec leurs belles promesses qu'ils ne tiennent JAMAIS.
Quant à Aventurier peux tu nous dire ou tu habites et l'on verra bien si tu es concerné ?
Concernant les gens compétents, aventurier, tu devrait regarder ce qui se fait au états unis et au canada. Ce ne sont pas les ONG qui ont pollué et détruit des contrées entières mais bel et bien ces industries friandes de fric et de domination.
Par ailleurs, il est utile de rappeler qu'actuellement nous traversons une période de forte sécheresse et qui ne devrait pas diminuer dans les années à venir. Ils n'ont pas le droit de gaspiller NOTRE EAU. N'oublions pas les risques sismiques.

michel07 | 27 mars 2012 à 14h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 

C'est toujours surprenant de voir ce que l'endoctrinement et le lavage de cerveau peut faire...ceci malgré les démentis et de ce que certains média orientés on avancé et malgré le prix des hydrocarbures nous devrons bientôt acheter n,otre gaz aux Etats Unis et au prix fort...sans compter sur la rareté...croire a l'énergie renouvelable sufisante dans un avenir proche c'est croire au père noël !

aventurier | 27 mars 2012 à 15h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Désolé aventurier, 2 remarques :
1) tu n'as pas répondu à la question : ou habites tu ?
2) sais tu qui sur le marché français fourni la majorité des hydrocarbures ?
Réfléchi un peu et quand tu auras la réponse regarde les rapprochements qu'ils pourraient y avoir avec les gaz et huiles de chiste ??
Je penses que les augmentations des hydrocarbures n'arrivent pas aujourd'hui par HAZARD !!!

Michel07 | 27 mars 2012 à 16h13
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…