En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'ONU appelle les pays à investir pour réduire les risques naturels

Risques  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
A l'occasion de la cérémonie de lancement du premier '' Rapport d'évaluation mondial sur la réduction des risques de catastrophes'' à Bahreïn (Moyen-Orient), le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé le 17 mai tous les pays à augmenter leurs efforts pour réduire les risques naturels, soulignant que les mesures prises maintenant pouvaient être un des meilleurs investissements que les pays puissent faire.

Un accroissement des investissements dans ce domaine est crucial pour sauver des vies et des moyens de subsistance, a prévenu Ban Ki-moon dans un communiqué. Réduire les risques de catastrophes peut aider les pays à réduire la pauvreté, garantir le développement et s'adapter au changement climatique, a-t-il ajouté.

Selon le rapport, entre 1975 et 2008, ce sont 8.866 désastres qui ont tué 2.284.000 personnes. 236.000 personnes ont été tuées l'an dernier par plus de 300 catastrophes, alors que 200 millions d'autres ont été touchées directement, avec des dommages atteignant plus de 180 milliards de dollars, a souligné l'ONU.

Les risques de catastrophes naturelles sont en augmentation en raison de la dégradation de l'environnement, du changement climatique et l'urbanisation anarchique, menaçant les vies de centaines de millions de personnes à travers le monde.

Les pays à bas et moyens revenus sont les plus exposés aux catastrophes. Trois pays y sont particulièrement vulnérables et concentrent 75 % des risques de mortalité : le Bangladesh, la Chine et l'Inde. Les petites îles restent également les plus vulnérables et les moins capables de résister aux catastrophes naturelles.

Le rapport préconise de prendre des mesures pour limiter l'impact des catastrophes sur les populations tels que fournir des infrastructures et des terrains pour les populations pauvres des villes, protéger les écosystèmes et renforcer les conditions de vies dans les campagnes.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager