Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Veolia lance officiellement son OPA sur Suez

Eau  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com
Actu-Environnement Le Mensuel N°411 Cet article a été publié dans Actu-Environnement Le Mensuel n°411
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

Le 7 février, Veolia a officiellement lancé une offre publique d'achat (OPA) sur l'ensemble du capital de Suez, au prix de 18 euros par action. « Le Conseil d'administration de Veolia a considéré que le dépôt formel d'une offre publique était la seule décision de nature à répondre à la fois aux sollicitations répétées de la direction de Suez et à apporter aux salariés, aux clients et aux actionnaires des deux groupes une clarification univoque, transparente et définitive », explique le groupe.

Cette offre est « illégale », a immédiatement répliqué Suez, considérant que « Veolia est dans l'impossibilité juridique de déposer une offre publique en raison des engagements qu'ils ont pris [en vue d'une solution amicale] ». Dans un second communiqué, publié ce lundi 8 février, Suez ajoute que « le Tribunal de commerce de Nanterre a interdit ce jour à Veolia de déposer son offre publique hostile (…) suite à la tentative de Veolia de violer son engagement d'amicalité ». Mais pour Veolia, l'offre est valable et le dossier a bien été déposé auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF).

De son côté, Bruno Le Maire, a estimé, à l'occasion d'une interview sur Europe 1, que le rapprochement entre les deux entreprises ne peut réussir que s'il est amical. À ce stade, l'OPA de Veolia « contrevient aux engagements pris » par l'entreprise, juge le ministre de l'Économie. Il confirme que l'offre a été déposée auprès de l'AMF et annonce la saisir.

Selon Veolia, l'OPA répond au comportement des dirigeants de Suez. Le 5 octobre, Veolia a acquis auprès d'Engie 29,9 % du capital de son concurrent. Depuis, « la direction du groupe Suez a renouvelé à de nombreuses reprises son souhait de se voir présenter une offre d'achat formelle ». Veolia dit l'avoir fait le 7 janvier, sans que Suez ne donne suite. Par ailleurs, Suez dépose des « recours systématiques » contre les décisions de justice favorables à Veolia et poursuit « un projet concurrent avec les fonds GIP et Ardian ».

En déposant son OPA, Veolia « poursuit (…) la mise en œuvre de la création d'un groupe français, champion mondial de la transformation écologique ». Le groupe précise maintenir « l'ensemble des garanties présentées publiquement depuis plusieurs mois, au premier rang desquelles le maintien de l'emploi et des avantages sociaux sur le sol français ».

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Traitement de l'eau par rayonnement UV - Dulcodes LP certifié PROMINENT