En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'Etat et le réseau Orpi signent un second "Green Deal" pour la rénovation énergétique des logements

Bâtiment  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
L'Etat et le réseau Orpi signent un second "Green Deal" pour la rénovation énergétique des logements

Le 9 septembre, Christine Fumagalli, présidente de la coopérative immobilière Orpi, ainsi que Julien Denormandie, ministre du Logement, et Emmanuelle Wargon, secrétaire d'Etat à la Transition écologique, ont signé un second "Green Deal" en faveur de la massification de la rénovation énergétique des logements privés. Philippe Pelletier, président du plan Bâtiment Durable, et Arnaud Leroy, président de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), sont aussi signataires.

Pour rappel, en février 2017, Orpi s'était engagé à former ses agents immobiliers pour convaincre et conseiller les propriétaires bailleurs, les vendeurs et les acheteurs à rénover leur logement à l'occasion des transactions. Une expérimentation de quatre à six mois avait été lancée dans deux secteurs : le Val-de-Marne (23 agences) et Toulouse (35 agences). Les premières expériences terrains visaient les vendeurs et les acquéreurs. "Chacun y voit les bénéfices écologiques" mais l'investissement aux travaux "reste un frein", selon un bilan établi en 2018 par Orpi. "Côté vendeurs, améliorer un bien dont ils se séparent n'a plus de sens, à l'inverse, entreprendre des travaux de rénovation énergétique représente un coût supplémentaire pour les acheteurs, lorsque le budget de l'acquisition a déjà été statué".

La nouvelle convention vise à mieux former les agents immobiliers Orpi sur les enjeux énergétiques et cible l'accompagnement des bailleurs privés"Ce public, déjà engagé dans une démarche de rentabilité sur le long terme, est en effet particulièrement réceptif à l'argument de la valorisation du patrimoine", soulignent les signataires. Les agents immobiliers "ne peuvent assumer le rôle d'agrégateur", indique Orpi. Ils s'appuieront dorénavant sur le réseau des conseillers en rénovation énergétique "Faire" de l'Ademe. Des kits pédagogiques leur seront remis par l'Ademe (guide, logiciel, vidéos de formations...).Orpi pourra compter sur ses 1.250 agences et 52 groupements régionaux "pour développer des partenariats avec les acteurs locaux du réseau Faire et les clusters et centres de ressources régionaux membres du Réseau Bâtiment Durable". Des réunions thématiques avec des bailleurs seront organisées localement afin "de les sensibiliser aux nombreux bénéfices de ces travaux, aux aides financières auxquelles ils peuvent prétendre ainsi qu'à la plus-value qu'ils pourraient en tirer".

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager