En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Climat : la conférence de Poznan s'ouvre aujourd'hui

Les experts du climat et les pays signataires de la convention sont réunis en Pologne pour négocier de l'avenir de la lutte contre le réchauffement. Cette conférence fait partie des ultimes occasions pour l'UE d'afficher son unité pour convaincre.

Gouvernance  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com
   
Climat : la conférence de Poznan s'ouvre aujourd'hui
© Jan Golinski, UNFCCC
   
Un an après la réunion de Bali, les 192 signataires de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) sont à nouveau réunis cette fois-ci à Poznan en Pologne. L'objectif de ces deux semaines de discussions est de respecter le calendrier fixé à Bali pour mettre au point d'ici 2013 un nouveau protocole international pour relayer celui de Kyoto. Si ce nouveau protocole devrait intégrer les Etats-Unis et surtout les pays émergents, un accord pour se faire semble encore loin.

L'Union européenne se veut toutefois optimiste et espère faire passer à la vitesse supérieure les négociations internationales. Même s'il est trop tôt pour espérer des avancées majeures, la conférence de Poznań doit permettre de passer des discussions exploratoires aux négociations concrètes et envoyer un signal clair indiquant que le monde est en bonne voie pour conclure, dans un an à Copenhague, un traité ambitieux sur le climat, estime Stavros Dimas, membre de la Commission en charge de l'environnement.

À l'occasion de la conférence, l'UE prévoit donc d'insister sur la réalisation d'un programme de travail clair afin de guider les négociations en 2009, de faire des progrès en vue de l'adoption d'objectifs de réduction d'émissions pour 2020 et 2050 et d'aboutir à une décision ferme quant à la manière de rendre opérationnel le Fonds d'adaptation prévu par le protocole de Kyoto à l'intention des pays en développement.

Des besoins d'investissements revus à la hausse

La première semaine de la conférence sera dédiée à la présentation des différents travaux et réflexions sur les impacts du changement climatique, les solutions technologiques pour limiter les émissions mais également sur les moyens de financements. Un rapport du secrétariat de la CCNUCC sur le coût des mesures d'atténuation des changements climatiques sera d'ailleurs présenté. Cette mise à jour 2008 revoit à la hausse les estimations des experts : la réduction de 25% des émissions de gaz à effet de serre en 2030 par rapport à 2000 nécessitera 500 milliards de dollars par an d'investissement contre les 210 milliards de dollars par an calculés l'année dernière. Le rapport 2007 ne concernait que les investissements de départ, sans inclure les coûts de renforcement des capacités et de création d'un environnement adapté à la mise en place de nouvelles technologies, explique l'ONU dans ce nouveau rapport.
En revanche, les experts estiment toujours à plusieurs dizaines voire centaines de milliards de dollars par an le coût des mesures d'adaptation au changement climatique.

Calendrier chargé pour l'UE

La délégation européenne à Poznan sera composée des représentants de la présidence actuelle avec Jean-Louis Borloo, de la présidence prochaine à savoir Martin Bursik, ministre tchèque de l'environnement et du commissaire européen Dimas. Elle devra défendre une position commune qui sera précisée le 4 décembre prochain à l'occasion d'un conseil européen des ministres de l'environnement.
Ce conseil sera également l'occasion pour l'UE de faire le point travaux sur le paquet énergie-climat et sur le projet de règlement relatif aux émissions de CO2 des véhicules légers. Cet état des lieux s'inscrit dans la perspective du Conseil Européen des 11 et 12 décembre au cours duquel les chefs d'Etat et de gouvernement devront décider des solutions appropriées pour parvenir à un accord global avant que le Parlement européen ne se prononce sur ces questions le 16 décembre.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…