En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Climat : les Etats surévaluent leur aide aux pays en développement

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

Dans le cadre du Fonds vert pour le climat, les pays industriels ont promis de centraliser, à partir de 2020, 100 milliards de dollars par an pour les pays en développement afin qu'ils luttent et s'adaptent aux changements climatiques. Mais à deux ans de la date butoir, ils sont encore loin de mobiliser cette somme, avertit un rapport, publié ce 3 mai, par l'ONG Oxfam. Ce rapport intervient alors que depuis lundi, à Bonn (Allemagne), les négociations entre les Etats ont repris dans le cadre la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC).

Selon Oxfam, les bailleurs de fonds publics ont déclaré verser 48 milliards de dollars par an pour la période 2015–2016. Toutefois, ces niveaux resteraient "très largement supérieurs au soutien réel" apporté aux pays. Oxfam estime que l'assistance nette spécifique au climat pourrait avoisiner seulement 16 à 21 milliards de dollars. "Nombre de bailleurs surévaluent l'élément climat d'un projet de développement dont le changement climatique n'est en fait qu'un aspect d'un programme plus vaste", explique l'ONG. De même, comptabiliser à leur valeur nominale, les prêts et autres types de financements "qui ne sont pas des subventions - mais seront à terme remboursés - faussent grandement le montant de l'aide que les pays en développement reçoivent réellement", déplore-t-elle. L'aide publique, accordée sous forme de subventions, se situerait entre 11 et 13 milliards de dollars, contre 10 milliards pour la période 2013-2014.

Concernant la France, 7% de ses financements climat ont été accordés sous forme de subventions en 2015-2016, "ce qui est très peu par rapport aux chiffres de ses voisins". Quant au financement de l'adaptation au changement climatique, celui-ci ne représenterait que 20% des financements climat publics, contre 19 % en 2013 et 2014.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager