En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'ozone aurait un impact sur le rôle de réservoir de carbone de l'océan

Gouvernance  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
L'ozone aurait un impact sur le rôle de réservoir de carbone de l'océan, selon des chercheurs de trois laboratoires regroupés au sein de l'Institut Pierre-Simon Laplace (IPSL)*.

En effet, les travaux des chercheurs ont mis en évidence que le trou dans la couche d'ozone réduisait l'absorption du carbone atmosphérique par l'océan Austral, et participait à l'augmentation de l'acidité des océans.

Pour faire cette découverte, publiée dans la dernière édition de la revue Geophysical Research Letters**, les chercheurs se sont appuyés sur le modèle couplé océan/atmosphère de l'IPSL qui intègre le cycle du carbone (et donc l'évolution des gaz à effet de serre, tel le CO²) et qui simule plus correctement la capacité de l'océan Austral en tant que puits de carbone. Les simulations obtenues avec ce modèle reproduisent plus correctement les observations océaniques obtenues sur le terrain ces dernières années, commente Nicolas Metzl, chercheur au LOCEAN/IPSL et coordinateur du Service d'observation OISO***, dans un communiqué commun des laboratoires concernés.

Selon le communiqué, ces travaux, qui ont reçu le soutien du programme national LEFE/Cyber/FlamenCO² (INSU-CNRS) et du programme européen CARBOOCEAN, devraient avoir une influence non négligeable sur les prochains modèles du GIEC, qui, pour l'instant, ne tiennent pas compte des variations d'ozone. Ils suggèrent notamment que les modèles de climat utilisés jusqu'à présent surestiment le puits de carbone océanique et sous-estiment l'acidification des océans.


*Les trois laboratoires concernés sont : le Laboratoire d'océanographie et du climat : expérimentations et approches numériques (LOCEAN, UPMC/CNRS/MNHN/IRD), le Laboratoire de météorologie dynamique (LMD, UPMC/CNRS/ENS Paris/Ecole Polytechnique) et le Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement (LSCE, UVSQ/CNRS/CEA).

**Stratospheric ozone depletion reduces ocean carbon uptake and enhances ocean acidification. Lenton, A., F. Codron, L. Bopp, N. Metzl, P. Cadule, A. Tagliabue, and J. Le Sommer. Geophysical Research Letters. 20 juin 2009.

***Océan Indien service d'observations créé il y a une dizaine d'années grâce au soutien, en France, de l'INSU-CNRS, de l'IPEV et de l'IPSL.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager