En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

LaSalle Beauvais s'équipe d'un laboratoire sur les technologies d'utilisation de l'ozone

Risques  |    |  Carole MonceauActu-Environnement.com
Dans le cadre du Contrat de plan inter-régions 2007-2013 et du Pôle de compétitivité ''Industries et Agro-Ressources'', l'institut LaSalle Beauvais a été choisi pour développer les technologies d'utilisation de l'ozone.

Soutenue par l'Union Européenne et le Conseil régional de Picardie, l'école s'est dotée d'un laboratoire ''de faisabilité ozone'', dont l'objectif consiste à étudier les réactions de l'ozone dans les milieux aqueux, soluté, solides fins divisés et solides grossiers divisés.

Inauguré le 23 septembre 2009, ce laboratoire constitue un préalable à la création d'un parc technologique sur le campus de l'école qui accueillera, en 2011, une plate-forme ''d'industrialisation''. Cet outil permettra à l'institut de tester à l'échelle industrielle (supérieure à une tonne par heure) les procédés élaborés par le laboratoire.

Selon LaSalle Beauvais, l'ozone ''est un agent oxydant à l'impact environnemental quasi nul'', qui possède diverses applications.

Il pourrait notamment contribuer à la transformation de matières premières et de coproduits agricoles à des fins technologiques. Il servirait également à désinfecter des matières premières agricoles avant et après transformation (contaminants d'origine fongique, bactérienne ou virale). Enfin, l'ozone serait utile pour dépolluer certains composés contenus dans l'eau, l'air ou le sol.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…