En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Deux jours de débat pour légitimer la PAC

Agroécologie  |    |  Euractiv.fr
Alors que les premières lignes directrice sur la future politique agricole commune de l'Union seront publiées en novembre, la Commission européenne réunit 600 personnes à Bruxelles pour débattre de la question.
Le commissaire européen Dacian Ciolos s'apprête à lancer, lundi 19 et mardi 20 juillet à Bruxelles, une conférence sur l'avenir de la politique agricole commune (PAC). Les quelque 600 participants attendus tenteront de faire le point sur cet épineux dossier, moins d'un mois après la clôture de la consultation publique sur la PAC lancée par la Commission européenne.

Au programme des discussions, par exemple: la qualité alimentaire, mais aussi l'avenir du monde rural, ainsi que l'environnement et les biens publics produits par l'agriculture. En ateliers, les participants pourront également aborder le maintien de la production alimentaire européenne, ainsi que la vitalité du monde rural, ou la diversité alimentaire.

En séance plénière, le directeur général de l'Agriculture de la Commission européenne, Jean-Luc Demarty, présidera une séance sur le diagnostic et l'orientation de la future PAC, et tentera de concilier les points de vue de représentants d'associations de consommateurs (BEUC), d'industriels (CIAA), de commerçants alimentaires (CELCAA) et des agriculteurs (Copa Cogeca).

'' Une fois que le politique aura écouté tout le monde, il devra trancher», estime la vice-présidente de la FNSEA, Christiane Lambert, qui préside un atelier sur la sécurité alimentaire....
© Tous droits réservés Actu-Environnement Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur ou établissement d'un lien préformaté [10712] / utilisation du flux d'actualité.

Réactions1 réaction à cet article

 
LA PAC DES FONCTIONNAIRES ET DES TECHNOCRATES

Pas besoin de tous ces blabla, les paysans n'ont pas besoin de la PAC.Retrouvons des prix à la hauteur des couts de revient, d'une rémunération du travail et des compétences des agriculteurs. Sortons de cet imbroglio de la PAC qui n'est qu'une activité de technocrate, de paperassiers qui n'apportent rien à notre société;de la compléxité.Pas besoin de PAC pour le respect de l'environnement. des lois environnementales sont en place...Il suffit de les faire respecter.Point besoin d'en ajouter.

Bertrand | 20 juillet 2010 à 09h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager