En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Débat sur la PAC : plusieurs logiques s'affrontent à Bruxelles

Agroécologie  |    |  Euractiv.fr
Alors qu'a eu lieu à Bruxelles une conférence sur l'avenir de l'agriculture européenne, Paris et Berlin ont annoncé la parution d'une position commune en septembre.

Agriculteurs, transformateurs, industriels, consommateurs. La conférence de Bruxelles sur la politique agricole commune après 2013, lundi 19 et mardi 20 juillet, a été l'occasion d'entendre des voix venant de tous côtés.

''Les agriculteurs se trouvent pris en tenaille'', a déploré le porte-parole des agriculteurs, le président de la Copa Padraig Walshe. Cet Irlandais a insisté sur la vulnérabilité des producteurs face à des marchés de plus en plus volatils. ''Les multinationales peuvent faire face à la volatilité. Ce n'est pas notre cas'', a-t-il affirmé.

Alors que le débat sur la compétitivité dans l'agriculture est très fort, le syndicaliste a affirmé qu'il était impossible de demander aux agriculteurs de ''produire des aliments de qualité à faible prix''. ''Le revenu moyen d'un fermier est deux fois moins élevé que dans les autres professions'', a-t-il rappelé, en soulignant que les deux tiers des agriculteurs dépendait des subventions européennes.

Padraig Walshe a également regretté la mise en concurrence des produits européens avec d'autres, dont la fabrication ne suit pas les règles communautaires. Une manière de dénoncer la récente réouverture des négociations entre l'UE et le Mercosur.

Bien-être des zones rurales

Au-delà des questions commerciales, des participants ont également défendu une PAC capable de soutenir les...
© Tous droits réservés Actu-Environnement Reproduction interdite sauf accord de l'Éditeur ou établissement d'un lien préformaté [10745] / utilisation du flux d'actualité.

Réactions2 réactions à cet article

 
Bravo Monsieur WALSHE

IL FAUT REVEILLER CES TECHNOCRATES ENDORMIS...IL FAUT DES PRIX ET UNE POLICE DES PRIX..PAS BESOIN D AIDES NI DE MANDICITE NI DE DISCOURS NI PAPIER NI TECHNOCRATE NI DE POLITICARDS...DES PRIX DES PRIX ET DES PRIX STABLES..

Bertrand | 23 juillet 2010 à 09h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 
logique mercantile liberale

Le "Darwinisme" semble être une théorie de plus en plus partagée et ce pour le plus grand bien sinon profits de tels ou tels acteurs du marché... de dupes.
Sûr de ce constat,on peut s'attendre à l'extinction progressive de "l'homo agricolus" dont on estime aujourd'hui qu'il est structurellement dépassé en terme de compétitivité.
Les multinationales de "la grande distribution" dictent leurs commandements:Tu produiras de qualité à faible prix".
Le vocabulaire est déjà révélateur et on aura pas eu l'indécence de même parler de marge...Une vérité est à dire:le soleil pour certains se lève à l'Est et se couche à l'Ouest,des volontaires pour mettre la cave au grenier ?

ECCE HOMO | 23 juillet 2010 à 10h22
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager