En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Création d'un Grand Observatoire de l'environnement et de la biodiversité du Pacifique Sud

Biodiversité  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Dans le cadre des 2èmes Assises de la recherche française dans le Pacifique et du 11ème Inter-congrès des Sciences du Pacifique, onze instituts de recherche et universités* ont signé le 4 mars à l'Université de la Polynésie française, un protocole d'accord pour la création d'un Grand Observatoire de l'environnement et de la biodiversité terrestre et marine du Pacifique Sud (GOPS).

La mise en place d'un tel observatoire scientifique vise à conforter la position française dans une région qui constitue l'un des plus grands réservoirs de la biodiversité de la planète, a indiqué l'Université de la Polynésie française, établissement partenaire, sur son site internet

Ce GOPS aura pour mission l'observation et le suivi à long terme des écosystèmes et de la biodiversité, affectés par les changements environnementaux planétaires et les pressions anthropiques régionales et locales.


* L'Institut de la Recherche pour le Développement, l'Université Pierre et Marie Curie, l'Université de Nouvelle-Calédonie, l'Université de la Polynésie française, l'Université de Perpignan, l'Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer, l'Ecole Pratique des Hautes Etudes, le CNRS (Institut National des Sciences de l'Univers et Institut National de l'Ecologie et de l'Environnement), le Muséum National d'Histoire Naturelle et l'Institut Agronomique Calédonien.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager