Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Paquet pouvoir d'achat : ce qui a été définitivement voté en matière d'énergie

Le paquet pouvoir d'achat a été promulgué le 16 août. Au menu : remise carburant, soutien au chauffage au fioul, relance des centrales à charbon, conception d'un terminal méthanier… et de maigres mesures en faveur de la mobilité durable.

Energie  |    |  Laurent Radisson
Paquet pouvoir d'achat : ce qui a été définitivement voté en matière d'énergie

« Nous sommes dans une course contre la montre pour sécuriser nos approvisionnements en énergie pour l'hiver prochain. Avec l'adoption des mesures du titre III, nous donnons à l'État les leviers indispensables pour agir dès cet hiver », a a...

Réactions2 réactions à cet article

 

La droite et majorité en place ont mis le Paquet pour éviter la grogne populaire pouvant renaître dans les viviers de Gilets jaunes, quitte à laisser les gros 4x 4 se gorger de carburant détaxé. Et la transition énergétique et écologique diront les puristes ? A ces puristes qui ont dû remarquer que les incendies de forêts de ces derniers mois n'ont en rien " économisé le CO2", mais bel et bien pollué l'air, et hypothéqué l'absorption du CO2 global qui réchauffait déjà trop l'atmosphère, et que ces mêmes puristes vantaient pourtant c'était bon de brûler du bois de forêts, de la biomasse dans les chaudières bois ! Je répondrai aussi que cela a entraîné les créations de réseaux chaleur, chaudières bois, chaudières gaz tuyaux, gaines, appareils contrôles. belle niche fiscale fertile pour aides d'état, TVA réduite .. et que ce concept n'a jamais été écolo, mais typiquement de doctrine "politique de l'offre" consistant à susciter de nouvelles productions industrielles/consommations de ressources, qui au final n'ont en rien profité à la France, car les chaudières gaz sont allemandes, chaudières bois polonaises.. ET que on a même vu des écologistes, comme à REZE, mener bataille pour imposer des chaudières bois polluantes en ville ! On ne regrette pas les 1200 projets de méthaniseurs " à la bouse de vache" et "biomasse dite verte " de maïs, colza, fourrages.. de cultures dédiées ne puissent pas bénéficier de dérogations. Le biométhane pas plus bio que le gaz de schiste.

J Cl M 44 | 20 août 2022 à 16h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Mr. Macron et son gouvernement font clairement le choix du scénario du pire pour le climat, ce scénario qui fait, peu ou prou, l'objet de l'option 4 de l'ADEME https://transitions2050.ademe.fr/pari-reparateur avec le postulat que notre environnement pourra être dompté à coup de découpes et de rafistolages à la manière de Frédérick dans le film "Frankenstein Junior" de Mel Brooks. Attendons-nous à un retour de bâton sévère car, telle la créature de Frankenstein, la nature ne nous obéira pas.

JMLESU | 20 août 2022 à 18h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Recharge Elec +, une qualification pour reconnaître le savoir-faire en IRVE Qualit'EnR
Solution de stockage d'électricité pour l'industrie et le tertiaire SMA