En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Bientôt un 50ème parc naturel régional pour la France

Aménagement  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com

La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal a annoncé le 30 septembre qu'elle venait de signer le décret de création du parc naturel régional (PNR) du Golfe du Morbihan. La France comptera bientôt 50 PNR à son actif répartis sur l'ensemble du territoire métropolitain et d'outre-mer.

En réflexion depuis 1996, le PNR du Golfe du Morbihan comptera 30 communes et comprendra une partie terrestre de 75.000 hectares et une partie maritime de 17.000 hectares environ.

D'autres parcs naturels régionaux pourraient voir le jour rapidement. En octobre 2012, la ministre de l'Ecologie de l'époque, Delphine Batho annonçait un objectif de 20% du territoire national classé Parc Naturel Régional d'ici 2020. Le projet de loi sur la biodiversité entend également renforcer les capacités d'action des PNR, simplifier la procédure de classement, allonger à 15 ans au lieu de 12 la durée de classement ou encore renforcer le rôle du syndicat mixte d'aménagement et de gestion des PNR sur le terrain.

Réactions4 réactions à cet article

 

Je présente mes félicitations sur cette initiative. parmi les problèmes qui se posent sur notre environnement, c'est de déchet et les objets en plastiques. Et on reçoit trop les dégâts de la pollution.Donc je veux dire par là que nous méritons de bénéficier des formations pour la sauve garde de notre pays et faire apparaître dans le pays l'acquisition des énergies renouvelables dans le pays.

Mohamed Ali | 01 octobre 2014 à 12h20
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Le principe d'un parc régional étant de majoritairement faire financer le bidule par des contribuables extérieurs au zonage concerné, cette sur-abondance de PNR va bientôt poser un problème de ressources budgétaires...
20 % du territoire à l'horizon 2020 ? Super !
Mais qui va payer, et, concrètement, pour quelle protection des écosystèmes, vu qu'il parait que le "N" du sigle veut dire "naturel" ?

Romario | 01 octobre 2014 à 15h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Apporter des éléments pour critiquer le « bidule », c'est facile. Apporter un point de vue équilibré en soulignant les faiblesses d'une institution mais aussi en les relativisant au vue de ses apports, cela demande un peu plus d'efforts. Chacun fait avec ce qu'il peut mais cela serait bien d'émettre des avis qui vont avancer les choses au lieu de les immobiliser !
L'objectif des PNR est le développement durable. Parler de surabondance de développement durable, c'est comme parler donc de surabondance d'économies budgétaires : ca n'a pas trop de sens !!

Gaet | 05 octobre 2014 à 13h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Ce n'est pas la peine de créer des PNR si c'est pour autoriser ensuite des permis de recherche d'hydrocarbures (voir ce qui se passe en ce moment pour le Parc du Lubéron)! Où est le développement durable dans ce cas?

Christine | 06 octobre 2014 à 11h29
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager