En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Paris souhaite expérimenter le péage de transit

Transport  |    |  Dorothée Laperche Actu-Environnement.com

Paris devrait être une des premières villes françaises à expérimenter le péage de transit pour les poids lourds, successeur de la controversée écotaxe poids lourds.

Le Conseil de Paris s'apprête en effet à voter les 29 et 30 septembre sa mise en fonctionnement sur le boulevard périphérique, selon l'AFP.

Ce dispositif "n'est que la déclinaison parisienne de décisions prises cet été" a précisé à l'agence, Christophe Najdovski, adjoint EELV chargé des transports.

Comme acté par le Gouvernement,  le dispositif, après trois mois de "marche à blanc" sans coût pour les utilisateurs, serait actif le 1er janvier 2015.

Ensuite la taxe concernera que les camions de plus de 3,5 tonnes. Elle s'élèvera en moyenne à 0,13€ par kilomètre. "Les transporteurs pourront moduler leurs prix, afin de mettre à contribution les bénéficiaires de la prestation de transport, c'est-à-dire les chargeurs", avait précisé en juin le ministère de l'Ecologie.

Cette taxe devrait rapporter cinq millions d'euros par an à Paris, selon l'AFP.

Pour répondre aux critiques, Christophe Najdovski a pointé que "le montant de cette taxe est extrêmement modeste" et vise à "inciter le report vers les autres modes de transport, ferroviaire ou fluvial", selon l'AFP.

Le groupe UMP au Conseil de Paris a quant à lui dénoncé dimanche 21 septembre, dans un communiqué le retard pris sur ce sujet.

"Anne Hidalgo qui a tant critiqué l'écotaxe pendant la campagne semble aujourd'hui découvrir les vertus de ce dispositif, souligne-t-il, et pendant ce temps, on ne parle pas de la [zone d'actions prioritaires pour l'air] ZAPA, seule mesure radicalement efficace pour la santé des Parisiens, prête elle aussi depuis plusieurs années".

Vendredi 9 mai, l'adjoint aux transports de la Ville de Paris avait annoncé la relance, dans une version "améliorée" des zones d'actions prioritaires pour l'air (Zapa).

Réactions4 réactions à cet article

 

Avez vous remarqué que cette taxe doit rapporter 5 MILLIONS d'euros a PARIS? ET pourquoi RIEN a l'Agence Française de Financement des Infrastructures?
Il est CHOQUANT de taxer les PETITS CAMIONS. RIEN nen peut les remplacer; ils assurent la logistique des derniers kilométres pour distribuer les marchandises venues en grandes quantité par d'autres moyens. Le fameux report modal n'a aucun sens dans leur cas. L'usure des routes est bien moindre pour ces petits camions

ami9327 | 22 septembre 2014 à 17h25
 
Signaler un contenu inapproprié
 

La limite de développement de I'Ile de France est atteinte, le centre de Paris est congestionné avec les travaux de Mr Baupin et le trafic va se reporter dans les voiries sous-capacitaires en périphérie..

Bonne nouvelle somme toute.

mesquin | 23 septembre 2014 à 11h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@ mesquin >la politique écologique a Paris a pour objectifs implicites de se débarrasser des banlieusards et des touristes qui viennent encombrer la ville.
En effet la seule façon qu'ils aient imaginé pour limiter la pollution a été de réduire le nombre de places de stationnement et d'organiser la congestion de la circulation en réduisant les voies a une quand il y en avait deux ou plus. Bref les moyens employés n'ont en rien réduit la pollution: les véhicules circulent moins vite, plus longtemps ( parfois pour la recherche d'une place).
Il y a eu un article sur Actu Env ou les écologistes se plaignaient du nombre de bus de touristes à Paris!!!!!!!! Ils veulent limiter ce nombre.
Franchement pourquoi ne pas interdire, par exemple, 3 jours par semaine toute la circulation? Juste comme ça, pour voir:-)

ami9327 | 24 septembre 2014 à 10h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 

très bonne idée 9327, la ville rendu à ces habitants

lio | 26 septembre 2014 à 19h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager