Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Moins de places de stationnement, plus de véhicules électriques en autopartage

Transport  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com

Le Sénat a adopté vendredi 13 février un amendement de l'UMP Louis Nègre au projet de loi de transition énergétique qui prévoit que le nombre de places de stationnement prévu par un plan local d'urbanisme (PLU) est réduit de 15% en contrepartie de la mise à disposition de véhicules électriques en autopartage.

"Cela stimulerait le développement de ce mode de transport collaboratif, alors que les parkings en copropriété sont souvent sous-utilisés. Le promoteur devrait s'associer à un opérateur d'autopartage, ce qui se fait déjà ailleurs", a plaidé le sénateur.

"Le contrôle d'une telle obligation à l'instruction du permis de construire est impossible", a argué Ségolène Royal dans un premier temps pour justifier l'avis défavorable du Gouvernement, avant de se raviser et de s'en remettre finalement à la sagesse des sénateurs.

"C'est un dispositif innovant, qui mériterait d'être expérimenté. Incitons les copropriétaires à renoncer à leur véhicule particulier au profit d'un service d'autopartage. Ce serait un système gagnant-gagnant", a plaidé avec succès le sénateur d'opposition, ralliant des suffrages écologistes et socialistes sur sa proposition.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager