En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le Parlement européen plafonne à 6% l'incorporation d'agrocarburants de première génération en 2020

Energie  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com

Ce mercredi, les eurodéputés ont adopté des mesures pour plafonner la part des agrocarburants de première génération et accélérer le passage à une nouvelle génération de produits, fabriqués à partir d'autres sources, comme les algues ou certains déchets, annonce le Parlement européen. Le texte, porté par Corinne Lepage (ALDE, CAP21), a été adopté par 356 voix pour, 327 contre et 14 abstentions.

Les députés ont estimé que la part d'agrocarburants de première génération, produits à partir de cultures alimentaires et énergétiques, ne devrait pas dépasser 6% de l'énergie finale consommée dans les transports en 2020, contre 10% selon l'objectif en vigueur pour 2020. Les parlementaires ont retenu la position de la commission Industrie du Parlement, alors que la Commission européenne propose un plafonnement à 5% et la commission Environnement du parlement un plafonnement à 5,5%.

Pas d'avancées avant les Européennes de mai 2014

Par ailleurs, les agrocarburants avancés, produits notamment à partir d'algues ou de certains déchets, devront représenter au moins 2,5% de la consommation en 2020.

Les eurodéputés ont aussi validé d'une courte tête, par 352 voix pour et 343 contre, la prise en compte, à partir de 2020, des émissions liées au changement d'affectation des sols indirect (Casi, ou Iluc selon l'acronyme anglais).

Par contre, Corinne Lepage n'a pas obtenu de mandat de négociation de première lecture avec le Conseil. Faute de mandat de négociation accordée à la rapporteure, il est peu probable que le texte soit validé avant le changement de mandature qui suivra les élections européennes de mai 2014. Il appartient en effet aux États membres d'adopter une position commune et, si celle-ci diffère, une seconde lecture aura lieu.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager