Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Le Parlement européen soutient le moratoire interdisant le commerce de l'ivoire

Biodiversité  |    |  Actu-Environnement.com
D'après un communiqué de l' IFAW (Fonds international pour la protection des animaux) , le Parlement européen a adopté le 25 mai une résolution sur les objectifs de l'UE pour la 14ème Conférence des Parties de la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction), qui se réunira à la Haye du 3 au 15 juin 2007. La résolution adoptée par une majorité ''écrasante'' recommande vivement à la Commission et aux Etats membres de l'UE de soutenir la proposition présentée par le Kenya et le Mali sur une interdiction totale pendant 20 ans du commerce international de l'ivoire. Dans un appel séparé, 546 parlementaires européens ont voté en faveur du moratoire, avec seulement 13 votes contre, a indiqué l'IFAW.
Une majorité de citoyens dans plusieurs pays européens soutient l'interdiction totale pendant 20 ans du commerce international de l'ivoire, a déclaré l'IFAW. Une série de sondages qui vient d'être réalisée dans plusieurs Etats membres de l'UE, représentant quelque 320 millions de citoyens européens, indique qu'une majorité d'entre eux se prononce de 72% à 87% pour cette interdiction. Ces sondages ont été effectués par IPSOS/MORI au cours des mois de mars et avril 2007 aux Pays-Bas, en France, en Allemagne, en Espagne, en Italie et au Royaume-Uni ( France 85 %, ROYAUME-UNI 83 %, Espagne 76 %, Italie 72 %, Allemagne 87 %, Pays-Bas 85 %). L'IFAW rappelle que la position officielle de la France est de ne pas soutenir ce moratoire et a demandé, au Premier ministre François Fillon, de revoir cette position afin qu'elle soit plus conforme à la réalité des faits. D'après l'IFAW, ce sont plus de 20.000 éléphants victimes chaque année du braconnage et une centaine de gardes aussi : selon l'organisation, trois rangers sont morts le 15 mai dernier au Tchad en voulant protéger les éléphants du Parc national de Zakouma.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager