En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Efficacité énergétique et DD : 800 M€ engagés par la BEI et la Région Aquitaine

Energie  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

La Banque européenne d'investissement (BEI) et la Région Aquitaine ont annoncé le 22 novembre un partenariat pour engager 800 millions d'euros sous forme de prêts ou lignes de crédit d'ici 2015, en faveur des lycées, organismes de formation et très petites (TPE) et moyennes entreprises (PME) pour des projets d'amélioration de l'efficacité énergétique ou de développement durable. Il s'agit d'un "engagement d'envergure, un des plus importants pour la BEI en faveur d'une région française", ont indiqué la BEI et la Région dans un communiqué commun.

Cinq cents millions de prêts de la banque à la Région seront ainsi engagés pour financer l'expansion, la mise aux normes et l'amélioration de l'efficacité énergétique de lycées et d'organismes de formation. Le partenariat prévoit notamment la construction du prochain lycée des métiers à Bergerac (Dordogne) satisfaisant au standard "bâtiment à énergie positive" (BEPOS) mais aussi l'installation de panneaux photovoltaïques sur les toits de lycées. Une première tranche de 150 M€ sur les 500 M€ engagés a été signée ce jeudi 22 novembre par Alain Rousset, Président du Conseil régional d'Aquitaine et Philippe de Fontaine Vive, Vice-Président de la BEI.

Trois cents millions d'euros de lignes de crédit seront également débloqués en faveur des TPE et PME porteuses de projets de production d'énergie renouvelable, ou de rénovation énergétique de bâtiments, sur le territoire régional. Les lignes de crédit sont cofinancées par la BEI et deux partenaires bancaires, le Crédit Agricole et le groupe Banque Populaire - Caisse d'Epargne (Groupe BPCE). Le fonds régional de garantie en partenariat avec la banque publique Oséo sera également mobilisé pour soutenir les initiatives des petites entreprises, y compris les exploitations agricoles. Un protocole d'accord d'un montant de 150 M€ en faveur de ces entreprises a également été signé hier.

Réactions1 réaction à cet article

 

Merci , très claire et précis .
néanmoins , que doit faire concrétement une société qui fabrique des produits chimiques à sa marque et pour le compte d'autres distributeurs ?
Merci

SDP | 21 décembre 2012 à 14h58
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager