En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Vers un partenariat stratégique entre Areva et EDF

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

Les groupes français du nucléaire Areva et EDF ont signé lundi 25 juillet trois accords techniques et commerciaux en préalable à un partenariat stratégique plus étendu prévu à la rentrée.

Ces accords ont été signés entre Luc Oursel, le nouveau dirigeant d'Areva et Henri Proglio, le PDG d'EDF, en présence du ministre de l'Industrie, Eric Besson à l'occasion d'un déplacement en Bourgogne. Selon l'AFP, ils portent sur la poursuite de l'optimisation du réacteur de 3e génération EPR, sur l'amélioration de la maintenance et de l'exploitation du parc nucléaire existant, pour préparer l'allongement de la durée de leur exploitation au-delà de 40 ans, et sur la gestion du cycle du combustible nucléaire.

Un quatrième accord sur la construction d'un réacteur de moyenne puissance Atmea (1.000 mégawatts) devrait intervenir d'ici la rentrée, et doit permettre de boucler le partenariat stratégique demandé par Nicolas Sarkozy en juillet 2010.

MM. Besson, Proglio et Oursel ont également lancé officiellement hier le comité stratégique de la filière nucléaire, codirigé par le ministre de l'industrie et le patron d'EDF, dont l'Etat a annoncé la mise en place en février dernier.

Alors que la catastrophe de Fukushima a relancé le débat sur l'énergie nucléaire, ces accords sont aussi l'occasion pour les deux groupes français d'afficher leur unité. ''Cette réunion stratégique de la filière nucléaire intervient alors que cette campagne de contrôle des centrales, dont les résultats sont attendus en septembre 2011, n'est pas encore achevée'', a déploré le Résau Sortir du nucléaire. "La prolongation de l'exploitation des réacteurs, fait la démonstration, s'il le fallait encore, de la profonde irresponsabilité et de la duplicité des acteurs du nucléaires, qui ne conçoivent les contrôles de sûreté, et les visites décennales, que comme des mesures cosmétiques destinées à rassurer l'opinion'', a dénoncé la fédération anti-nucléaire.

Réactions2 réactions à cet article

 

"MM. Besson, Proglio et Oursel ont également lancé officiellement hier le comité stratégique de la filière nucléaire, codirigé par le ministre de l'industrie et le patron d'EDF, dont l'Etat a annoncé la mise en place en février dernier."
Mais ou est GDF-Suez, pas le droit de participer? Pas le droit de s'exprimer et pas le droit de donner son avis. C'est ça la concurrence en France

Nucléaire | 26 juillet 2011 à 12h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@Nucléaire : EDF est exploitant des centrales, AREVA sous-traitant et fabricant. La loi NOME a prévu le rachat du à 0.4 c€ / kWh. GDF-Suez sait donc à quoi s'en tenir, ce n'est pas parce qu'il rachète le courant à EDF qu'il a un droit de regard sur le gestion en elle-même des centrales, ça se tient donc...
Déjà nous, petits citoyens, qui avons pourtant financé ces installations, on a pas l'droit, alors...

Hannicare | 27 juillet 2011 à 12h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager