Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Pêche en Atlantique : la Cicta adopte une stratégie de gestion du thon rouge

Biodiversité  |    |  Imane Chartier

La Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique (Cicta) s'est réunie du 14 au 21 novembre 2022. Cinquante-deux parties contractantes, dont l'Union européenne, ont approuvé un accord qualifié d'historique par Hervé Berville, secrétaire d'État auprès de la Première ministre chargé de la Mer. Cet accord définit une nouvelle stratégie de capture des thons rouges dans l'océan Atlantique et en Méditerranée, à la suite d'évaluations scientifiques poussées au cours de l'année 2022.

C'est la première fois que la Cicta adopte une procédure de gestion pour le thon rouge de l'Atlantique. L'objectif de cet accord est de garantir « une pêche durable et rentable à long terme » du stock de l'Atlantique et de la Méditerranée. « Dans le contexte multilatéral actuel, un accord aussi large au niveau international fondé sur une expertise scientifique de très haut niveau est une victoire », salue Hervé Berville.

Cette décision est également applaudie par la PEW Charitable Trusts (Pew), ONG internationale. « Pendant des années, la Cicta et ses 52 gouvernements membres ont fréquemment adopté des quotas bien supérieurs aux limites scientifiquement recommandées. Mais grâce au leadership du Canada, de l'Union européenne, du Japon et des États-Unis, qui ont tous défendu les efforts de restructuration de la gestion du thon rouge de l'Atlantique, il existe désormais un engagement à l'échelle de la Cicta à adopter une vision durable à long terme pour la pêcherie », se réjouit Grantly Galland, de Pew.

La coalition d'ONG Shark League a, pour sa part, salué la mise en place d'une limite de capture de requins mako dans l'Atlantique sud. Bien que ces mesures soient « plus indulgentes qu'une interdiction, les nouvelles limites de débarquement de mako sont bien placées pour parvenir à une réduction substantielle de la pression de pêche sur le stock de l'Atlantique sud », observe Ali Hood, directeur de conservation de Shark Trust, l'une des ONG de la coalition.

Des mesures de gestion ou de conservation ont également été prises concernant l'espadon, le germon et le requin taupe bleu. Toutefois, la Cicta a précisé qu'aucune nouvelle disposition n'avait été prise pour la pêche des thons tropicaux, malgré des discussions concernant un programme pluriannuel de conservation et de gestion. Elle encourage donc à approfondir les négociations à ce sujet.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Imane Chartier

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]