En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Pêche : la Commission européenne propose l'interdiction totale des filets dérivants

Biodiversité  |    |  Philippe ColletActu-Environnement.com

Mercredi 14 mai, la Commission européenne a proposé un nouveau règlement afin d'interdire tout type de filets dérivants utilisés pour la pêche dans l'ensemble des eaux de l'Union européenne à compter du 1er janvier 2015. L'interdiction totale de la pêche au filet dérivant dans l'Union européenne doit empêcher le contournement de la réglementation, explique l'exécutif européen. L'interdiction d'usage des filets dérivants sera assortie d'une interdiction de les garder et d'une définition plus précise desdits filets.

"Bien que des règles soient déjà en place afin d'interdire l'utilisation de filets dérivants pour la capture de certains poissons migrateurs, cette pratique continue à poser problème en raison des captures accidentelles de mammifères marins, de tortues de mer et d'oiseaux marins, espèces le plus souvent protégées par la législation de l'Union", explique la Commission.

Bruxelles évoque notamment des faiblesses et des lacunes dans le cadre législatif actuel qui permettent à certains des navires de pêche artisanaux "d'échapper à la surveillance, au contrôle et à l'exécution effective de la législation". Conséquence, "des activités de pêche illégales au filet dérivant menées par des navires de pêche de l'Union continuent d'être signalées et ont suscité des critiques en ce qui concerne le respect par l'Union des obligations internationales en vigueur".

Réactions2 réactions à cet article

 

Pourquoi n'interdire que les filets dérivants? Nous savons tous que pour protéger certains poissons migrateurs tels que le saumon, la truite de mer et l'anguille, il est urgent d'interdire purement et simplement tout prélèvement et commercialisation de ces poissons sauvages.

Seule la pêche 'sportive' avec obligation de remise à l'eau pourrait être autorisée.

j2m | 18 mai 2014 à 11h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Il est meme insupportable et scandaleux de continuer à pecher avec des engins interdits, à des fins commerciales, toutes les espèces qui viennent se reproduirent (saumons, truites de mer, aloses, lamproies ) ou grossir(civelles ou piballes),et ceci non pas a des fins vivrières mais seulement spéculatives, allant à l'encontre de toute logique , puisque plus la ressource diminue plus , plus le prix de celle ci est elevé.Seule la peche sportive¨"encadrée et reglementée" en tenant compte de la specificité de ces espèces devrait etre autorisée, afin de develloper l'economie* des régions ou, elle peut est pratiquée et ainsi profiter au plus grand nombre,
*Commerce articles peche, transport, infrastructures hotelieres , commerce et artisannat local etc, et non plus seulement et uniquement, profiter à quelques spéculateurs.

saumon 40230 | 22 mai 2014 à 20h22
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…