En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Pêche profonde : vers une interdiction du chalutage au-delà de 800 m ?

Eau  |    |  Dorothée Laperche Actu-Environnement.com

Le Conseil de l'Union européenne a adopté vendredi 6 novembre sa position sur le règlement encadrant la pêche profonde en Europe. Désormais s'engage la négociation finale entre la Présidence du Conseil des ministres de la pêche, le Parlement européen et la Commission européenne.

Le projet de suppression de l'interdiction du chalutage au-delà de 800 mètre n'a pas remporté l'adhésion lors sa présentation en 2012. La France notamment par l'intermédiaire de Michel Barnier alors commissaire européen au Marché intérieur s'était opposée à sa suppression progressive en juillet 2012. Trois ans après, la position a évolué : Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie a défendu l'interdiction du chalut de fond en dessous de 800 mètres de profondeur. La France soutient également la pêche d'espèces d'eaux profondes dans toute zone où la présence d'écosystèmes vulnérables est attestée ou probable, le cantonnement de la pêche des espèces profondes (grenadier, sabre noir, etc.) aux zones déjà pêchées pour éviter l'extension de cette pêche et l'obligation pour tout navire rencontrant des écosystèmes marins vulnérables (coraux profonds, éponges, etc.) au-delà de 400 mètres de profondeur de s'éloigner de ces écosystèmes et d'en signaler la présence en vue de la fermeture de cette zone à la pêche avec des engins de fond.

"Nous nous réjouissons de pouvoir désormais compter sur le soutien de la France pour mener au mieux les négociations du Trilogue, a réagi Claire Nouvian, fondatrice de l'association Bloom. Nous appelons notamment l'eurodéputée socialiste Isabelle Thomas, rapporteur du règlement au Parlement, à défendre l'interdiction du chalutage profond au cours du Trilogue".

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager