En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les pêcheurs japonais réclament une baisse de 50% des quotas de pêche de jeunes thons rouges

Biodiversité  |    |  Cyrielle Chazal Actu-Environnement.com

Les pêcheurs japonais proposent de diviser par deux les prises de thon rouge dans le Pacifique, a annoncé France info ce mercredi 27 août. Plus précisément, les pêcheurs souhaitent limiter à 40.000 tonnes par an les prises de jeunes thons, c'est-à-dire inférieurs à 30 kg. La mesure vise à assurer le renouvellement des stocks et donc à pérenniser les activités des pêcheurs.

Ainsi, cette proposition avance à contre-courant par rapport à la doctrine japonaise en matière de protection du thon rouge. Lors de la conférence de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvage menacées d'extinction (Cites) de 2010, le Japon s'était en effet opposé à la proposition européenne de classement du thon rouge à l'annexe I de la Cites. En 2013, la Commission des pêches du Pacifique occidental et central (WCPCF), dont le Japon fait partie, avait pris la décision de réduire les quotas de prises de jeunes thons de seulement 15%. L'Agence japonaise des pêches va donc plus loin, estimant qu'une baisse de 15% n'est pas à même d'assurer le renouvellement des stocks, rapporte le site Actu-nautique.

Pour comparaison, dans l'Atlantique Est et en Méditerranée, les quotas de pêche au thon rouge fixés par la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l'Atlantique (Cicta) s'élevaient à 12.900 tonnes annuelles en 2013, comme en 2012.

Réactions2 réactions à cet article

 

Eh bien, je n'aurai jamais cru que les pêcheur eux meme fassent ce genre de proposition. Incroyable. Mais rassurant. Comme quoi, le bon sens peu naître partout et chez tout le monde. :)

Terra | 28 août 2014 à 11h54
 
Signaler un contenu inapproprié
 

oui sauf quand Europe les mafieux du thon rouge, n'ont pas cette vision des choses, au contraire tout est bon pour contourner la réglementation

lio | 30 août 2014 à 11h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…