En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Mise en place d'un Pedibus dans l'Agglomération rennaise

Aménagement  |    |  Actu-Environnement.com
Un forum Pedibus s'est déroulé à Rennes le 23 mai sur le thème ''utilisation des modes de déplacements doux'' sur les trajets de l'école. Avec le projet pédibus/vélobus, les enfants apprennent dès leur plus jeune âge, à se déplacer dans leur quartier, en pratiquant la marche à pied et le vélo. Il s'agit d'un groupe d'enfants encadrés par des adultes, qui suit un itinéraire précis pour conduire les enfants en toute sécurité et à l'heure à l'école. Les enfants qui souhaitent y participer rejoignent le bus pédestre à des points de regroupement déterminés, explique la métropole de Rennes dans un dossier de presse. La mise en place d'un bus scolaire pédestre présente de nombreux intérêts, rappelle la Métropole tels que l'amélioration de la qualité de vie et de la sécurité routière aux abords des écoles (réduction des pollutions et du trafic, etc). Le pedibus favorise notamment l'exercice physique, la socialisation et sensibilise les enfants aux pratiques eco-citoyennes et à des choix de mode de déplacements raisonnés.
Depuis 2004, plusieurs communes de l'Agglomération rennaise se sont engagées dans la démarche afin de promouvoir l'utilisation des modes de déplacements doux sur les trajets domicile - école. Sur le territoire de Rennes Métropole, plus de 700 enfants se rendent à l'école quotidiennement (ou presque) en empruntant le Pédibus, précise le dossier de presse. Dans l'agglomération rennaise, on peut distinguer les communes qui ont mis en place elle-même leur pédibus, et celles qui se sont fait aider, comme Rennes par des prestataires extérieurs . Rennes Métropole apporte une subvention à la hauteur de 40% du montant de l'accompagnement (Rennes Métropole recevant une subvention de l'Ademe couvrant 20% de ce montant).
Les communes qui se sont engagées seules sont au nombre de 9 : Chantepie, Chavagne, St-Grégoire, Bruz, Montgermont, St-Jacques de la Lande, Pacé, Nouvoitou et Noyal-Chatillon-Sur-Seiche : ce sont plutôt les parents d'élèves qui sont les moteurs de la mise en place du pédibus. Au total aujourd'hui, ce sont donc 18 communes sur les 37 que compte l'Agglomération rennaise qui sont engagées dans un pédibus. Ce sont 37 écoles primaires qui proposent le pédibus à leurs élèves. Chaque matin de la semaine, grâce aux pédibus, ce sont 346 voitures en moins qui circulent dans les communes aux heures d'entrée des écoles, déclare la Métropole rennaise. Sur une année scolaire, cela représente près de 35.000 voitures en moins à circuler le matin aux abords des écoles.(…) Les émissions de CO2 évitées grâce aux pédibus s'élèvent à plus de 9 tonnes pendant l'année, précise le dossier de presse.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager