Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Cinq perturbateurs endocriniens seront expertisés en 2015

Risques  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com

Dans le cadre de la stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens, le ministère de l'Ecologie a chargé l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) d'expertiser cinq nouvelles substances : l'iprodione, le 2,6-di-tert-butyl-p-cresol (BHT), le méthylsalicylate, le tributyl O-acetylcitrate (ATBC) et l'acide téréphtalique. Pour ces deux dernières substances, les données à ce jour ne permettent pas de conclure sur le caractère perturbateur endocrinien ou non.

Ce programme de travail pour l'année 2015 vient compléter les premières substances étudiées en 2014 : les methylparabènes et le BHA (utilisés comme conservateurs), le composé de l'acide orthoborique (utilisé dans les plastiques, lubrifiants, jouets et articles de puériculture), le DINCH et le DEHTP (utilisés dans des plastiques, jouets…). Selon la stratégie nationale, 15 substances doivent être étudiées sur trois ans.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Entretien et maintenance des VMC et Centrales de traitement d'air France Hygiène Ventilation