En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Impact des pesticides sur les pollinisateurs : le Parlement européen retoque la proposition de la Commission

Biodiversité  |    |  Sophie Fabrégat Actu-Environnement.com

Le Parlement européen a rejeté, ce mercredi 23 octobre, la proposition de la Commission sur l'évolution de l'évaluation des pesticides pour protéger les abeilles. Ils estiment que le compromis présenté par l'exécutif européen a été « édulcoré » par les États membres.

La Commission envisageait d'introduire les orientations de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) dans le droit européen, afin de réduire l'utilisation de pesticides nuisibles aux abeilles. Ces orientations, présentées en 2013, préconisaient de mener une évaluation des risques que présentent ces produits pour les abeilles lors d'une exposition aiguë et chronique dans le cadre de la procédure d'autorisation.

« Toutefois, la plupart des États membres de l'UE se sont opposés à ces dispositions, forçant la Commission à trouver un compromis pour ne conserver que les dispositions qui protègent les abeilles contre une exposition aiguë », explique le communiqué du Parlement. Elle exclut donc l'évaluation des risques liés à une exposition chronique, ainsi que les risques sur les autres pollinisateurs (bourgeons, abeilles solitaires…).

Cette résolution a été adoptée à la majorité absolue, avec 533 voix pour, 67 contre et 100 abstentions. « La Commission européenne devra donc présenter une nouvelle proposition », indique le Parlement. Entre temps, en juillet dernier, la Commission a demandé à l'Efsa de revoir ces fameuses lignes directrices, pour une publication en 2021.

Réactions2 réactions à cet article

 

Diantre, y aurait-il une début de commencement d'avènement de changement de paradigme au sein de l'UE ? La position soft de la CE remise en question par les parlementaires, voilà qui est savoureux ! Feuilleton à suivre.

Pégase | 23 octobre 2019 à 21h35
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour Madame,
Qu'il s'agisse des votes au Parlement européen ou au Parlement national, il faudrait préciser qui a voté quoi! La démocratie parlementaire repose sur des partis politiques et les citoyens doivent savoir comment ils se sont prononcés, par exemple ici ceux qui ont préféré les intérêts de l'agrochimie à ceux de la biodiversité. Merci.

adjtUAF | 24 octobre 2019 à 10h21
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager