En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le rapport d'évaluation du Cruiser transmis à l'Afssa

Agroécologie  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com
Selon l'AFP, une réunion du Comité de suivi du Cruiser s'est tenue hier. Ce comité créé à l'initiative du ministère de l'Agriculture rassemble associations de défense de l'environnement, apiculteurs et représentants de l'Etat. Cette dernière rencontre devait permettre aux participants de présenter leurs ultimes ''commentaires'' sur les analyses menées afin de surveiller l'impact du pesticide Cruiser sur les abeilles.

Ces éléments doivent être transmis aujourd'hui à l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) qui remettra un avis et c'est au vu de cet avis que le gouvernement prendra une décision qui devrait intervenir dans quelques semaines.

Insecticide d'enrobage des semences de maïs dont la molécule active est le thiamétoxam, l'usage du Cruiser a été autorisé pour un an par le ministre de l'agriculture sur un avis favorable de l'Afssa. Face aux craintes exprimées par les apiculteurs et les associations environnementales, le ministre avait promis des mesures de suivi et de surveillance des parcelles semées et des ruchers sur trois régions (Rhône-Alpes, Midi-Pyrénées, Aquitaine).

Les associations environnementales ont à nouveau dénoncé hier le manque de sérieux de ce protocole de suivi. Tout ce que nous avons apporté n'a pas été pris en compte. Nous ne voulons pas cautionner ce protocole, a déclaré Béatrice Robrolle-Mary, présidente de l'association Terre d'abeilles, qui participe avec France Nature environnement et les représentants de la filière apicole au comité de pilotage chargé du suivi du Cruiser. Il s'agit d'une mascarade organisée qui a pour seul objectif une autorisation européenne de mise sur le marché alors que le Cruiser vient d'être retiré du marché en Allemagne et en Italie, a-t-elle indiqué.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…