En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Pesticides : 18 autorisations de mise sur le marché en consultation

Agroécologie  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com

Le ministère de l'Agriculture met en consultation publique jusqu'au 20 octobre 2014 huit désherbants (Aka, Ariane New, Helosate plus, Herbistop, Katana duo, Lonpar, Quick 5% EC, Triton SG ) et dix fongicides (Folder 80 WG, Folpec advance 80WG, Kusabi, Leimay, Pajo, Previcur energy, Property 180SC, Raison WP, Reboot, Sarman F).

Le ministère publie conjointement l'avis rendu par l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses), sur la base duquel a été élaboré ce projet de décision.

Réactions3 réactions à cet article

 

il est temps, il est grand temps que les herbes soient comptées, que la terre soit mesurée..il est temps , il est grand temps de construire l'arche de Noé...et que les pesticides tueurs d'insectes et d'abeilles et des êtres sur cette terre, soient interdits et les marchands de la mort jugés

marie | 09 octobre 2014 à 18h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Une consultation dite "publique" dont nul consommateur ou citoyen n' peut être informé autrement que par le biais d'une longue recherche informatique sur Internet, ne peut avoir le qualificatif de "PUBLIQUE" !!!

L'Etat n'assure pas son devoir d'informer les citoyen(ne)s, les consommateurs/trices, les agriculteurs/trices, les médecins sur les effets secondaires de l'acceptation de ces poisons (impossible de qualifier autrement la chimie de synthèse, voir le livre : "Pesticides : révélations sur un scandale français", de Fabrice Nicolino et François Veillerette (2007, éditions Fayard), regarder l'interview du Pr. Gilles Eric Séralini "Nouvelle étude sur 9 pesticides" : Vidéo d'Interwiew du Prof. Gilles-Eric Séralini (journal télévisé du 12/13 de France3 Basse-Normandie en janvier 2014)
ou l’excellent film "TOUS COBAYES?", de Jean-Paul JAUD, dénonçant deux des plus grands problèmes de contamination de l’environnement et la santé humaine, et montrant une enquête d’une grande rigueur scientifique et universitaire

La Ministère de l'Agriculture, de l'Agro-alimentaire et de... prend par conséquent les citoyen(ne)s (consommateurs ou non) pour des "C..S" sans sommation !

Marjolaine | 13 octobre 2014 à 09h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 

De plus une consultation (avec toutes les difficultés qu'il y a pour en être informé) laissant moins de 21 jours "d'incubation" ne peut obtenir de nombreuses participations.

C'est encore une fois prendre les citoyens pour des nuls, et bafouer ce devrait être la démocratie française !!!

Et à part cela, nous sommes dans un pays de "liberté", "d'égalité" et de "fraternité"... laissez-moi rire... ou plutôt pleurer !!!

Puis-je rappeler à mes concitoyens qu'une demande de moratoire concernant tous les pesticides chimiques de synthèse (et tous les OGM de culture de pleins champs ou nous arrivant par importation, par la même occasion) à été officiellement faite fin juin dernier sous forme de lettre ouverte (voir sur bioconsomacteursprovence.com) par le comité de soutien de la campagne "Pétition citoyenne pour un Moratoire OGM / Roundup* CONSOMMATEURS PAS COBAYES". Cette campagne à déjà réuni plus de 125 000 signataires (toutes les signatures papiers n'étant pas encore enregistrées) !
*le ROUNDUP (étant le pesticide le plus vendu dans le monde, et parallèlement le plus destructeurs de biodiversité) a été retenu par le comité de soutien comme étant le pesticide représentatif de toutes les problématiques environnementales que posent la pétro-chimie.

QUESTION : Est-ce qu'il sera tenu compte de l'avis de ces 125 000 signataires, sans qu'ils ne doivent en passé par la réponse individuelle au Ministère de l'agriculture ?

Marjolaine | 13 octobre 2014 à 11h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager