En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Pesticides : une exposition du fœtus entraînerait plus tard des troubles de l'attention

Agroécologie  |    |  Actu-Environnement.com
Selon une étude menée par des chercheurs de l'université de Californie, les enfants qui ont été exposés aux pesticides organophosphorés lors du stade prénatal seraient plus susceptibles de développer des troubles de l'attention ans plus tard. L'étude, publiée dans le journal Environmental health perspectives, rapporte que des niveaux élevés de pesticides organophosphorés avant la naissance seraient associés à des problèmes de l'attention dès l'âge de 5 ans, particulièrement chez les garçons.

Plus tôt cette année, une étude menée par des chercheurs de Harvard avait fait le lien entre l'exposition aux pesticides organophosphorés chez les enfants d'âge préscolaire et des symptômes d'hyperactivité avec déficit de l'attention (THADA).

''Ces études confirment que l'exposition aux pesticides organophosphorés peuvent avoir un impact neurologique sur l'homme, en particulier chez les enfants'', a déclaré Brenda Eskenazi, professeur d'épidémiologie et de santé maternelle et infantile. ''Nous nous sommes particulièrement intéressés à l'exposition prénatale parce que c'est la période où le système nerveux du bébé se développe le plus''.

Les pesticides organophosphorés perturberaient les neurotransmetteurs, en particulier l'acétylcholine, qui joue un rôle important dans le maintien de l'attention et la mémoire à court terme.

''Étant donné que ces composés sont conçus pour attaquer le système nerveux des organismes, il y a lieu d'être prudent, en particulier dans les situations où l'exposition peut coïncider avec les périodes critiques de développement du foetus et l'enfant'', a déclaré l'auteur principal de l'étude Amy Marks.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…