En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Classement mondial 2010 des investissements EnR, la France progresse

Energie  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com

Le Pew Charitable Trusts vient de publier son analyse annuelle des investissements mondiaux dans les énergies renouvelables. Intitulé "qui est en passe de gagner la course aux énergies renouvelables ? ", le rapport fait ressortir une hausse de 30% des investissements dans le secteur, portant à 243 milliards de dollars le total pour 2010. L'un des aspect les plus notables de cette hausse est la croissance des investissements dans les petits projets solaires dont le montant a doublé en 2010 par rapport à 2009 et a atteint 56,4 milliards de dollars dans les pays du G20.

Avec une croissance des investissements de 39%, la Chine a financé pour 54,4 milliards de dollars de projets et conforte sa première place.

La France accède à la neuvième place

L'Allemagne réalise une excellente année avec un doublement des investissements par rapport à 2009, portant à 41,2 milliards de dollars le total de 2010. Le rapport souligne que "la croissance impressionnante a été guidée par une forte hausse des petits projets solaires qui ont crû de 132% rendant possible l'installation de nouvelles capacités solaires évaluées à 8 ou 9 gigawatts (GW)." L'Allemagne gagne ainsi une place et accède à la deuxième place du classement 2010.

Quant aux Etats-Unis, ils régressent d'une place, bien que les investissements aient crû de 51%, et se classent troisième en 2010 avec 34 milliards d'investissements.

La France se classe pour la première fois dans le "top 10" du Pew Charitable Trusts. La croissance des investissements est dans la moyenne des pays étudiés avec une hausse de 26% et le volume d'investissement s'élève à 4 milliards de dollars. Comme pour l'Allemagne les petits projets solaires progressent vivement avec une croissance de 150%. Avec 3,6 milliards d'euros, le secteur du solaire est le fer de lance des énergies renouvelables en France et a attiré 90% des investissements.

Du côté des perdants, on trouve en premier lieu le Royaume-Uni qui "affiche le déclin le plus important parmi les pays du G20" et chute de la cinquième à la treizième place.

Réactions1 réaction à cet article

 

croissance moyenne de plus de 70% en termes d’emplois réalisés par les pays BRIC (Brésil-Russie-Inde-Chine). Ces pays ont principalement bénéficié du fait que de nombreuses entreprises en 2010 ont relancé leurs projets d'investissement préalablement reportés en raison de la crise.

mazar | 04 mars 2012 à 21h37
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager