Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Bosch se retire du photovoltaïque

Energie  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com

Le groupe industriel Bosch met fin à ses activités dans le photovoltaïque et compte vendre ou fermer toutes ses unités, dont celle située à Vénissieux (Rhône), rapportent l'AFP et l'AWP.

"L'usine de modules de Vénissieux sera vendue. Le projet de production en Malaisie sera abandonné. Bosch prévoit de vendre ses parts dans Aleo Solar", déclare le groupe dans un communiqué. En revanche, les activités de développement concernant la technologie des couches minces, assurées par la société CISTech GmbH, située en Allemagne, seront maintenues.

La raison invoquée ? Le manque de compétitivité du groupe dans cette activité, pour laquelle il emploie environ 3.000 personnes, dont 200 à Vénissieux. "Cette activité a généré des pertes d'environ un milliard d'euros en 2012", précise le groupe, qui s'était retiré du projet Desertec en novembre dernier. Le groupe allemand Siemens avait annoncé de la même façon la mise en vente de toutes ses activités solaires en octobre dernier.

Réactions2 réactions à cet article

 

Les grands fabricants de panneaux photovoltaïques ne pouvaient exister que portés par des grosses subventions publiques. L'essor du photovoltaïque a été aussi considérable qu'artificiel. Il faut bien voir que les subventions publiques revenaient à faire financer des installations privées (et donc des revenus associés) au prix d'un effort de tous: la Contribution Spéciale pour l'Electricité portée sur les factures électriques de tous.
Au fur et à mesure que les installations se multipliaient il fallait augmenter cette taxe pour financer les nouveaux venus. Ce n'était pas viable

ami9327 | 22 mars 2013 à 17h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Celà coule de source, seulement le Sud de la France est réellement "rentable" pour le Photovoltaîque , mais surtout l'Afrique et les pays du Sud et ça ,les Chinois le savent mieux que nous. Alors, on subventionne à coups forçés et les ENR adaptés à nos climats attendrons aussi des aides!

arthur | 25 mars 2013 à 19h58
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Photovoltaïque : un accompagnement juridique à toutes les étapes du projet LPA-CGR avocats