En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Photovoltaïque : une filière en souffrance

Energie  |    |  Clément Cygler Actu-Environnement.com

Lancé le 15 septembre par le gouvernement, l'appel d'offres pour des centrales solaires supérieures à 250 kW a été jugé par Enerplan comme "une nouvelle mesure administrative complexe pour un secteur moribond". L'association des professionnels de l'énergie solaire considère que cette nouvelle politique photovoltaïque, à défaut de limiter les volumes et structurer l'offre industrielle française, risque d'asphyxier la filière.

"Les marchés ouverts par appel d'offres (100 à 250 kW, et > à 250 kW) sont quasiment inaccessibles pour les PME et les PMI, et l'activité induite ne se concrétisera pas avant 12 à 18 mois", a précisé l'association dans son communiqué. Résultat, beaucoup de ces entreprises "ne survivront pas à la décroissance du marché décrété par les pouvoirs publics". Enerplan rappelle ainsi qu'avec plus de 1.000 emplois par mois supprimés depuis janvier, le secteur a perdu environ 10.000 professionnels sur les 25.000 que comptait le secteur à fin 2010.

Enerplan demande a minima que le tarif d'achat, accessible par les porteurs de projets sans passer par les appels d'offres, soit étendu à des projets jusqu'à 250 kW avec une structure tarifaire régionalisée.

Réactions3 réactions à cet article

 

sarko et morizet même combat la mort de l'energie solaire au profit du nucléaire et surtout d'une énégie centralisée.En france on a pas de pétrole mais on n'a pas d'idées non plus !

lio | 23 septembre 2011 à 11h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 

25000 professionnels fin 2010 ? Une grande partie de vendeurs de photovoltaïque à la "petite semaine",Grand Profiteurs d'une occasion de s'en mettre plein les poches.Des dizaines de milliers de candidats à vouloir être clients et de faire payer à l'ensemble des français la très lourde facture,MAIS le gouvernement a vu la spéculation et y a mis un frein.C'est dommage pour l'ELDORADO mais quand le filon se tarit,on change de carrière.Allez donc faire du géothermique! Ah oui,j'oubliais,le gouvernement ne l'aide pas ou de l'éolien, mais là les français sont à la peine et les opposants de plus en plus nombreux.Dommage pour vous,il va falloir passer par l'école qui vous apprend à faire de l'isolation et à faire consommer moins d'énergie;MAIS ceci est une autre volonté gouvernementale.Moi je consomme très peu dans ma "cabane" en bois.

kyrnos43 | 26 septembre 2011 à 10h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Le message de Kynos est interessant. Aujourd'hui la priorité est de reduire partout les consommpations ce qui demandera un profond changement de mentalité. (Presque plus de voitures particulières - circulation en velo, et transports en commun - Reduire fortement nos consommations de nouriture importée - Moins de viande - isoler c'est bien mais reduire la temperature et ne chauffer que là ou on en a besoin etc.... En attendant tant que notre consommation continue a croitre ; électricité +26 TWh en 2010 , de la folie a comparer avec l'augmentation du photovoltaique pendant la même année +0,4 TWh et de l'éolien +2,2 TWh, les chiffres malheusement pour nous sont une realité. Seul le nucléaire evitera d'augmenter les emissions de gaz a effet de serre pendant les deux prochaines generations.

FLEURENT | 26 septembre 2011 à 21h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager