En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Photovoltaïque : le point sur les projets mis en service à la suite des appels d'offres de 2011 et 2013

Le ministère de la Transition écologique publie les taux de mise en service des projets retenus dans le cadre des appels d'offres de la CRE lancés en 2011 et 2013. Entre 65 et 81% des projets ont été lancés à ce jour.

Energie  |    |  Sophie FabrégatActu-Environnement.com

Mi-novembre, le syndicat professionnel Enerplan publiait les résultats d'une enquête sur les projets lauréats de l'appel d'offres CRE3 sur les centrales photovoltaïques, regrettant le manque de chiffres officiels sur la question. Coïncidence (ou pas), le ministère de la Transition écologique et solidaire vient de publier les taux de mise en service des appels d'offres solaires.

"Au 1er novembre 2017, entre 65% et 81% des lauréats des appels d'offres solaires de 2011 et 2013 ont été mis en service", indique le ministère, précisant qu' "il ne s'agit pas des taux de mise en service définitifs : certains projets bénéficient de délais supplémentaires pour la mise en service de leur installation, suite à des contentieux envers leur autorisation d'urbanisme ou à cause d'un retard des travaux de raccordement de leur installation". Ces chiffres seront actualisés tous les six mois.

Taux élevé pour les grandes installations classiques

Le taux de mise en service le plus élevé concerne l'appel d'offres CRE1 pour grandes installations, lancé en 2011 (81%). "Ce taux est d'autant plus élevé si l'on ne considère que les installations photovoltaïques classiques [86%] et pas les installations thermodynamiques (sous-famille 2) et à concentration (sous-famille 3) pour lesquelles les évolutions technologiques ont entraîné des retards ou des abandons", analyse le ministère.

Les mises en service sont moins nombreuses pour l'appel d'offres CRE2 grandes installations lancé en 2013 (72%). Le ministère précise qu'aucun des lauréats de la sous-famille 1 (installations photovoltaïques à concentration) n'a été mis en service à ce jour, plusieurs fabricants de panneaux solaires à concentration ayant fait faillite. Or, cette sous-famille représentait près du quart du volume attribué… "Si l'on ne considère que les installations photovoltaïques classiques, le taux de mise en service de l'appel d'offres est de 82%", indique le ministère.

De moins bons résultats pour les petites installations

Concernant les petites installations sur bâtiment (entre 100 et 250 kWc), le taux de mise en service est de 65% pour l'appel d'offres CRE1 et 72% pour le CRE2. Pour l'appel d'offres lancé en 2011, le ministère estime que "la multiplicité des projets (presque 700 lauréats) et les cas de non-réalisation de bâtiments neufs porteurs des installations peuvent en partie expliquer la moins bonne réalisation de cet appel d'offres par rapport à celui concernant des installations plus grandes et majoritairement au sol".

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…