En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Photovoltaïque : l'IPVF et le CEA travaillent ensemble sur une cellule à haut rendement « made in France »

Energie  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com

L'Institut photovoltaïque d'Île-de-France (IPVF) et la plateforme de recherche et innovation du CEA à l'Institut national de l'énergie solaire (Ines) ont lancé, le 2 mai, un programme commun pour développer des cellules photovoltaïques à haut rendement. Baptisé « Tandem Made in France », ce programme associe des matériaux pérovskites (minéraux) à la technologie d'hétérojonction de silicium « afin de créer un dispositif tandem à haut rendement, transférable à l'échelle industrielle ».

L'objectif des deux instituts est d'accélérer, d'ici trois ans, « le développement d'une technologie française qui doit permettre d'atteindre 30 % de rendement ».

Réactions4 réactions à cet article

 

Ces perovskites contiendront-ils du plomb comme la plupart d'entre eux ? Si non, quels seront les éléments constituant du minéral et où sera t il miné et dans quelles conditions ?
Une bonne nouvelle mais des questions fondamentales persistent.

Ad Amis | 13 mai 2020 à 09h34
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Difficile de croire à un rendement de 30% des cellules solaires, déjà si on arrive à 20% c'est super car on balaye toute la largeur du spectre lumineux de l'infrarouge à l'ultra violet, si on considère la fameuse théorie du changement d'étage du silicium (passant ou non) au seul spectre visible ça ne dépasse pas 8% le reste c'est qu'on va chercher tout ce qui reste au fin fond de l'invisible.
Evidement si on rajoute une couche de puces à effet peltier :génération de courant par différence de température normalement il ne d'agit plus de silicium mais d'autres métaux, les 30% sont envisageables.

pemmore | 13 mai 2020 à 09h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 

il faudra tout de même que le coût de cette technologie s'inscrive ds le marché ainsi que le coût de sa fabrication industrielle. D'ailleurs, puisqu'on en parle; poussera t'on l'idée à faire aussi la production made in France ? l'avenir le dira...

hibou | 13 mai 2020 à 11h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 

C'est de la chimie, amis écolos. Aux abris !
C'est pas des trucs qui poussent dans les arbres...

Albatros | 13 mai 2020 à 16h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager