En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les projets se multiplient pour combiner photovoltaïque et véhicules électriques

Photovoltaïque et véhicule électrique, un mix gagnant ? Certains projets expérimentent les recharges 100% photovoltaïque. D'autres utilisent la capacité de stockage des voitures électriques pour faciliter l'intégration des énergies renouvelables.

Energie  |    |  Sophie FabrégatActu-Environnement.com

Alors que le parc photovoltaïque se rapproche des 9 GW installés, les projets se développent pour faire coïncider cette production diurne avec les consommations. Le boom annoncé des véhicules électriques (4 millions en 2030 selon certains scénarios) apparait comme une opportunité pour la filière solaire. D'autant que faire le plein de ces voitures au photovoltaïque permettrait de verdir leur bilan carbone, qui peut être plus ou moins vertueux selon le mix énergétique utilisé pour la recharge. Reste encore à trouver le bon business model entre solaire et recharge électrique. Notamment, comment intéresser les propriétaires des véhicules électriques à ces concepts. Plusieurs démonstrateurs ont démarré en Europe ces derniers mois. C'était l'objet d'un atelier lors de l'université d'été de l'autoconsommation, organisée par Enerplan le 5 septembre à Paris.

Des véhicules électriques pour alimenter une gare SNCF

Les gares ferroviaires sont de grandes consommatrices d'électricité. Une coupure de courant cet été, en gare Montparnasse à Paris, a montré les conséquences d'une telle avarie : plusieurs jours de perturbation de trafic. La SNCF planche donc sur la résilience de son activité face à de tels événements. Un groupe de travail a été lancé sur les black-out électriques.

Hasard du calendrier : cet été, une expérimentation un peu spéciale a été lancée à la gare TGV d'Aix-en-Provence. Baptisée Solarcamp, elle associe production photovoltaïque, véhicules électriques et activité ferroviaire. L'idée : inciter les clients SNCF à laisser leur voiture électrique au parking en leur offrant des avantages auprès de partenaires (boissons, magazines…) en monnaie virtuelle (solar coins). Les véhicules garés pendant plusieurs heures ou jours offrent une belle capacité de stockage de l'électricité photovoltaïque produite sur place ou chez le particulier. Elle peut ainsi permettre d'assurer des services de stabilité et de réserve. "L'avantage est que l'on connaît le temps de stationnement du véhicule", souligne Jaikrishnan Radhakrishna Pillai, directeur de la start up Bovlabs, spécialiste de la technologie blockchain. A son retour, le voyageur récupère sa voiture avec l'énergie nécessaire à son trajet. Le projet est mené en partenariat avec Vinci et Accenture. A terme, le parking pourrait accueillir jusqu'à 5.000 véhicules. L'investissement dans le solaire devrait être de 4 M€.

Une station de recharge 100% solaire

En Corse, Driveco expérimente un concept de mobilité solaire "pour limiter l'impact carbone des véhicules électriques", explique Ion Leahu-Aluas, son directeur. "Au Japon, un véhicule électrique émet 70 gCO2/km. En Corse, 90 gCO2/km, ce qui est aussi la moyenne mondiale. Si on remplace tous les véhicules thermiques par des véhicules électriques dans le monde, on va polluer autant".

L'entreprise a conçu un "parasol" photovoltaïque de 88 panneaux (150 m2), pour une capacité de 29 kW en courant continu et alternatif. L'objectif est que cette installation soit compatible avec tous les modèles de véhicules électriques. L'ombrière, qui peut accueillir huit véhicules en même temps (70 kW de puissance maximale de charge), est équipée d'une batterie de 8 kWh et est pilotée en fonction des données météorologiques, des besoins des utilisateurs (recharge rapide ou optimisée)… Deux stations ont été installées à Bastia et Ajaccio. En deux ans, elles ont été utilisées pour 3.451 recharges, avec une montée en puissance au fur et à mesure que le taux d'équipement en véhicules électriques augmentait sur l'île. Pour réaliser une recharge rapide 100% solaire à l'échelle individuelle, "il faudrait beaucoup de panneaux" à domicile. D'où l'intérêt de mutualiser. En Corse, "il faudrait 70 stations interconnectées, soit 2 MW installés, pour corréler totalement la courbe de production et de consommation", estime Ion Leahu-Aluas. Reste à trouver le modèle économique. Des expérimentations sont actuellement menées sur la tarification de la recharge.

Dans la région d'Utrecht (Pays Bas), cinq projets, menés dans le cadre du programme Smart solar charging, expérimentent également la recharge solaire à l'échelle d'un quartier résidentiel, d'un complexe scolaire et dans des zones mêlant résidentiel, tertiaire et transports en commun. L'objectif est justement d'identifier les modèles les plus pertinents en fonction des usages et des besoins de chacun.

Des véhicules électriques pour stabiliser le réseau

Le constructeur automobile Nissan travaille depuis plusieurs années sur des véhicules bidirectionnels. "Nous avons découvert que tous nos clients sont intéressés par ce système", explique Eduardo Mascarell, expert vehicle-to-grid (V2G) chez Nissan. Le constructeur veut faire de ses véhicules un maillon supplémentaire entre le réseau, les parcs de production et le consommateur. "En Allemagne, il y a un réel problème de dispatching des énergies renouvelables. La voiture électrique peut être une solution", illustre Eduardo Mascarell. Nissan a lancé un démonstrateur à Frederiksberg, dans la banlieue de Copenhague (Danemark), en partenariat avec l'énergéticien Enel et la start up californienne Nuvve. L'idée : utiliser une flotte de dix véhicules de société pour apporter au réseau des services de régulation de fréquence. Les unités V2G de 10 kW chacune ont été installées au siège du service public Frederiksberg Forsyning. Lorsque les camionnettes électriques ne sont pas utilisées, elles sont branchées à ces unités et peuvent recevoir et fournir de l'énergie au réseau national à la demande. Ces services peuvent être rémunérés entre 1.200 et 1.300 € par an et par véhicule. "Avec V2G, nous pouvons améliorer la stabilité du réseau, ce qui permet d'intégrer davantage les énergies renouvelables dans le mix de production, qui est au cœur de la stratégie énergétique globale d'Enel", déclarait Ernesto Ciorra, responsable de l'innovation et du développement durable chez Enel, lors du lancement du démonstrateur. Un projet du même genre a été lancé fin 2017 à Amsterdam par NewMotion, le constructeur automobile Mitsubishi en se basant aussi sur les technologies Nuvve et Enel.

Preuve de l'intérêt réel pour ce concept, le projet européen SEEV4-city a lancé de son côté six pilotes au Royaume-Uni (Leicester, Loughborough), en Belgique (Courtrai), aux Pays-Bas (Amsterdam), en Allemagne (Hambourg) et en Norvège (Oslo). Chaque pilote teste un modèle différent : stockage et restitution de la production photovoltaïque sur un dépôt par des flottes de véhicules, à l'échelle d'une maison individuelle, d'un quartier et même d'un stade.

Réactions2 réactions à cet article

 

Non aux véhicules électriques

Ce n'est pas avec de l'énergie solaire qu'on fabrique ces voitures et surtout ces batteries

Hélas Nicolas TESLA reste un grand inconnu

Il est vrai que le lobby pétrolier et nucléaire n'y a pas du tout intérêt

Sagecol | 12 septembre 2018 à 09h35
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour
Au risque de passer pour un rabat-joie, le tout électrique est aussi un mirage, d'autant plus aveuglant qu'on pense que c'est la solution qui nous sauvera tout en gardant notre "way of life". Mais c'est être avoir une courte vue.
Je vous invite à écouter cette émission : https://www.franceculture.fr/emissions/matieres-a-penser-avec-dominique-rousset/transition-energetique-la-grande-desillusion

Viniasco | 12 septembre 2018 à 09h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…