En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Tarifs d'achat de l'électricité photovoltaïque : réactions

Energie  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
Après plusieurs mois de suspens, le MEEDDM a publié les tarifs d'achat pour le photovoltaïque. Attendus depuis plusieurs mois par les professionnels, ces nouveaux tarifs viennent remplacer ceux fixés en 2006 et seront applicables jusqu'en 2012. Il existe désormais 5 tarifs d'achat contre 3 auparavant. Pour les professionnels de l'Association des Producteurs d'Electricité Solaire Indépendants (APESI), ce rééquilibrage était nécessaire bien que violent : ''c'est plutôt positif qu'ils fassent le ménage même si cela traduit un manque d'anticipation'', note Christian Cachat, Président de l'APESI. Nous avions prévenu le ministère qu'il existait des niches et malheureusement toute la filière va pâtir de ces dispositions alors que cette spéculation est le fait de certains opérateurs uniquement''.

Arnaud Mine, Président de SOLER, branche photovoltaïque du SER, rappelle quant à lui qu'il existe un nombre important d'acteurs professionnels qui ''construisent aujourd'hui une filière photovoltaïque sérieuse et sur le long terme. Parmi eux, plus de 150 acteurs industriels produisant des éléments de la chaîne de valeur du photovoltaïque sont déjà actifs dans notre pays, et ont embauché, ces dernières années, près de 7 000 personnes. De plus, les professionnels de SER-SOLER ont entrepris, depuis plusieurs mois, une réflexion approfondie sur la qualité des projets, tant des parcs solaires au sol que des grandes toitures. Ils s'orientent vers un label permettant de s'assurer de la fiabilité des projets développés'', précise-t-il.

André Antolini, Président du SER estime pour sa part que cet arrêté ''fixe un cadre plus restrictif que le précédent. Même si nous comprenons les motivations du gouvernement, force est de constater qu'il risque de provoquer des difficultés pour les professionnels qui devront s'adapter à ce nouveau mécanisme'', regrette-t-il.

Enfin, le CLER et Hespul considèrent que le gouvernement se ''refuse à donner une vraie chance à l'essor du photovoltaïque. Les nouveaux tarifs d'achat publiés au Journal Officiel le 14 janvier 2010 comportent bien un tarif de 42 c€/kWh d'« intégration simplifiée au bâti », mais à condition que « le système photovoltaïque remplace des éléments du bâtiment qui assurent le clos et couvert, et assure la fonction d'étanchéité », ce qui rend ce tarif difficile d'accès pour l'existant et ferme ainsi la porte du plus gros du marché en le limitant à ce qui n'est qu'une niche'', commentent-ils.

Réactions23 réactions à cet article

 
Et pour l'éolien alors?

A quand les mêmes actions concernant l'éolien industriel qui est une immense arnaque financière et un carnage visuel par ces monstres d'acier hors échelle humaine ?

kyrnos43 | 15 janvier 2010 à 09h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 
De qui se moque-t-on?

J'ai investi dans le photovoltaïque en 2007 (2.9KWc), avec un contrat d'achat par EDF, pleins de clauses d'indexation sur 20 ans. Quelqu'un peut-il me dire si ces contrats (je suis un particulier, un anonyme comme on dit) ont une quelconque valeur juridique ou si ce ne sont que chiffons de papiers

vlator | 15 janvier 2010 à 11h21
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Et pour l'éolien alors?

C'est une question de goût.
J'aime beaucoup les éoliennes, je les trouve gracieuses et apaisantes alors même que ces tours Eiffel d'acier que sont les pylones électrique (source Google image: http://www.tenerrdis.fr/phototheque/photos/orig/pylones_electriques_281535.jpg) sont froides et saillantes.)
ca aussi c'est moche et ça (http://www.ladepeche.fr/content/photo/biz/2009/04/23/200904231488_zoom.jpg) ça occupe la surface agricole où vont pousser nos patates
Question de goût.

Erwan

Truchon | 15 janvier 2010 à 11h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 
A quand une hausse

A quand une hausse du prix de rachat pour l'électricité issu des autres solutions "durable"
Actuellement
Éolien 0,8c€/KwH
Méthanisation 0,10 à 0,12 /kwh
Pourquoi une si grande démesure entres les différentes solutions?

vince | 15 janvier 2010 à 12h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Et pour l'éolien alors?

Comment transportez vous l'énergie éolienne ?A la brouette ou à l'aide de pilones HT ou THT ?Je pense que les éoliennes,vous les voyez de loin, et que de toute façon nous n'avons pas les mêmes valeurs...Pour moi un paysage gracieux et apaisant n'est pas tranché par des engins hors norme humaine QUI NE SERVENT A RIEN.

kyrnos43 | 15 janvier 2010 à 13h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Et pour l'éolien alors?

Si vous vous intéressez au développement durable vous avez surement entendu cette formule :
"Penser global, agir local."
kazako ?
Pour l'électricité c'est simple : consommer localement ce qui est produit localement.
L'intérêt de l'éolien c'est que l'électricité produite est consommée à proximité du lieu de production. Donc de petits pylônes transportant le courant électrique sur des distances raisonnables.
Pas comme pour les centrales nucléaires, centralisées au centre des lieux adéquats : fleuves et bord de mer. Mais qui doivent alimenter les zones de consommation situées à des centaines de kms.
Par exemple la Bretagne "importe" 92 % de l'électricité qu'elle consomme ! depuis les pays de Loire, la Normandie, ...
Quel gâchis paysager que ces centaines de kms de lignes THT et ces milliers de pylônes disgracieux qui défigurent les paysages où vivent des gens qui ne consomment pas un kW transportés par ces lignes THT.
Et quel ENORME gâchis énergétique causé avec les fantastiques pertes en ligne de millions de kWh avec ce centralisme centralisateur des centrales.
Pour PACA c'est pareil avec la vallée du Rhône !
D'ailleurs pour les 2 zones RTE a dit :
"STOP à la consommation. Je ne peux plus vous envoyer autant d'électricité que vous consommez."

Agir local c'est consommer localement ce qui est produit à proximité. Vous le savez bien :
"Je ne mangerai plus de cerises en hiver en France." a dit je ne sais quel ....., qui n'est pas mort.
Jean .

ogier.jean | 15 janvier 2010 à 17h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Et pour l'éolien alors?

l'éolien comme le photovoltaïque ont leurs avantages et inconvénients. je tiens juste à vous rappeler que le tarif de rachat de l'électricité éoliennes est de 8c/kwh et pas 42c/kwh pour le solaire. Alors arrêtons d'affronter ces 2 sources d'électricité mais essayons de les combiner au mieux!

frisousille | 18 janvier 2010 à 08h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Encore n'importe quoi !

Vous avez vu où que ce sont les éoliennes ou les panneaux de votre voisinage qui vont vous alimenter en électricité ? Je vous souhaite bien du plaisir si cette alimentation dérisoire de proximité (nulle quand il n'y a pas de vent, nulle quand il n'y pas assez de soleil et la nuit) vous alimente en électricité. Plus de ligne pour vous apporter l'électricité d'ailleurs ? Chiche ! A faire en attente de votre appréciation... Attention quand même à votre congélateur.

micocharly | 18 janvier 2010 à 15h22
 
Signaler un contenu inapproprié
 
coût insoutenable pour la société

Il est inadmissible que l'Etat par le biais de nos impôts et des taxes qu'il nous prélève (CSPE sur nos factures d'électricité) nous oblige à financer un investissement qui ne s'amortit qu'en plusieurs siècles. Ce sont nous, les particuliers, qui rentabilisons à un très haut niveau (niches fiscales)les investissements en photovoltaïque.

DL | 18 janvier 2010 à 18h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 
particulier lésé etat dasn l'illégalité ?

je suis scandalisé de la mise en place du nouvel arreté. J'ai signé un devis de pose de panneau au mois de novembre 2009; j'ai pris un crédit en 2009. j'ai acheté une prestation à la date ou l'arrêté de 2006 était en place. Aujourd'hui on m'impose de passer sous ce nouvel arrêté !
c'est fort tout de même !
Les conditions ne sont plus les mêmes, mais je suis lié avec l'entreprise ou j'ai signé mon devis ! ! c'est impensable.
Je suis à la recherche d'un collectif de personnes dans mon cas pour assigner l'état sur l'illégalité de l'effet retroactif de l'arrêté.

Cordialement

cedric | 19 janvier 2010 à 22h13
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Qu'avons nous oublié

On ne lutte pas contre un phénomène aussi grave que le rechauffementn climatique avec des subventions mais avec la motivation d'un peuple.ubventions c'est l'argent roi

jean-marie | 20 janvier 2010 à 11h11
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:De qui se moque-t-on?

je vous recommande vivement la lecture de l'arrêté ministériel de janvier2010 fixant les nouveaux tarifs d'achat .Il clarifie la rétroactivité de ceux -ci notamment pour les installations dont la demande de raccordement a été faite a compter du 1er novembre 2009(bulle spéculative).vous concernant si votre raccordement est effectif depuis 2007 avec contrat d'achat, vous relevez du domaine contractuel( EDF est tenu de respecter les clauses... prix d'achat et indexation) cordialement

carousel31 | 23 janvier 2010 à 01h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 
à tort ou à raison

messieurs je suis au regret de vous dire que vous avez l'un comme l'autre à la fois tort et raison. l'energie revendue par un particulier est directement et localement réinjectée dans le réseau(on ne crée pas de ligne à haute tension devant chaque maison qui produit de l'électricité)... pour les grosses éoliennes tripales( il en existe des plus petites pour les particuliers), c'est différent. Alors si chaque pavillon , si chaque bâtiment public, industriel, commercial, agricole,est équipé de panneaux photovoltaique et génère de l'éléctricité de proximité ,si toutes les zones techniques de bord de mer devenues bien souvent des terrains vagues pollués par les métaux,les huiles et autres produits chimiques ,si tous les ports industriels, de pêche ,de plaisance acceuillaient des éoliennes alors il ne serait pas nécessaire d'aligner en rang d'oignons des monstres apaisant dans des sites naturels.... connaissons nous les uns les autres la surface totale de toiture en France ? si 10 ou 20% de celle ci était des panneaux photovoltaïques.... imaginons et faites les calculs
Pardons d'avoir été un peu long mais je pense à mes enfants et a leurs futurs petits enfants.... si nous ne sommes pas consensuel sur ce sujet alors nous raterons le train pour eux... cordialement

carousel31 | 23 janvier 2010 à 01h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:De qui se moque-t-on?

merci pour votre réponse. J'espère donc qu'ERDF restera bien ERDF, et ....que l'état n'inventera pas de nouvelle taxe ou contribution imposée aux "producteurs"

vlator | 25 janvier 2010 à 11h22
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Encore n'importe quoi !

bien vu, en complément on peut toujours noter que le courant "nucléaire" assure la base de nos consommations jour et nuit (hors pointes) et que l'éolien (quand il y a du vent) et le photovoltaïque (quand il y a du soleil) se superposent à cette production nucléaire, sans régler le problème des pointes et ne remplaceront pas le nucléaire tant qu'on ne pourra pas stocker l'electricité

tarlov | 25 janvier 2010 à 11h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Qu'avons nous oublié

On n'a rien oublié, un homme rejette par an en gros 0.3 Tonne de CO2 simplement en respirant, 6 milliards d'homme rejettent par an 1.8 Milliards de Tonnes (c'est mathématique); en 2050, 9 Milliards d'hommes rejetteront 2.7 Milliards de Tonnes de CO2. Les solutions : ne plus faire d'enfants, ne plus acheter de voitures ou mieux ARRETER DE RESPIRER, je m'y mets tout de suite

rotvat | 25 janvier 2010 à 11h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:coût insoutenable pour la société

Il y a toujour des gens qui refuse tout progres en oublieant des milliards que la societe a investi dans le nucleaire et des milliards que va couter le demantelment dans un futur proche-- il vous fault d'autres arguments .
C'est tout a fait normale que la societe aide une filiere dans son developement vers la rentabilite !!

colibri | 29 janvier 2010 à 14h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 
tarifs

c'est tout a fait normal que les tarifs changent -c'est ca la politique active et reel. Si je jette un coup d'oeuil sur la scene allemande, on voir tout les ans une battaille acharnee entre les represantants de la filiere et les autorites . la situation change chaque annee ,le tarif avec.
Mais le vrai moteur d'une filiere fleurissante et l'engagement ,la motivation l'etat de concience du citoyen! C'est lui qui fait circuler le courant photovoltaique aux armes citoyen

colibri | 29 janvier 2010 à 14h40
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Encore n'importe quoi !

bien sur , vous avez raison,... continuons a faire l'electricité avec du charbon ou autres , si pour l'instant ce n'est pas rentable , celà permet au moins de faire avancer la recherche.Encore plus de voltaique et d'eolien et la recherche evoluera , on se penchera sur le stockage ..( je vous signale qu'il existe des eoliennes qui transforment directement l'electricité en hydrogene et qui restituent a la demande .

jeanjean | 14 février 2010 à 11h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Et pour l'éolien alors?

l'avantage de l'eolien est que l'on rapproche les lieux de consommation et de production et que de gros pylones on passe a des petits pylones . La bretagne totalement dependante d'autres regions mais riche en "vent "et equipée avec une multitude de points de production , fini ces gros monstres d'acier que sont les pylones et place aux belles eoliennes .... et puis basta , faut en passer par là !! faut savoir choisir !!

jeanjean | 17 février 2010 à 12h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re: particulier lésé, Etat dans l'illégalité ?

Mon contrat photovoltaïque prévoyait la livraison pour le 24 octobre 2009. Il ne fonctionne toujours pas, je vais recevoir le 26 février 2010 le convertisseur. Puis il faudra attendre qu'ES veuille bien faire le branchement.

Pour le prix de rachat, le contrat passera, cause du retard sur l'arrêté de 2010, je perds 3 centimes le KW/h, voir d'autres limitations joueront pour le quota de 1500 heures.

Nous sommes dans un pays où les voleurs sont rois et ils tiennent le haut du pavé. A l'évidence, c'est une entente illicite qui est à l'origine de ces glissements, pour faire passer au tarif beaucoup moins favorable.

Si quelqu'un connaît le coût réel du préjudice et le moyen de corriger ce scandale, je suis preneur.

Merci encore aux voleurs, qui sur base d'estimation 60,17 centimes le KW/h vendent dispositif et à l'arrivée ce n'est pas le cas. A l'évidence ce glissement ne s'est pas fait tout seul et ressemble beaucoup à une arnaque.

Je pense effectivement qu'il faudrait étudier un dépôt de plainte collectif, pour contrer cet "arnaque en bande organisée".

Jean | 25 février 2010 à 00h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:coût insoutenable pour la société

Bonjour, lorsque l'on parle de la Socièté pour ce qui concerne la construction, onéreuse, des centrales nucléaires, il faut savoir que l'Etat n'a jamais mis un centime dans celle-ci. EDF s'est autofinancé, au travers de fonds propres ou d'emprunts sur le marché national ou international. Qu'EDF cherche a amortir ses installations est donc normal. Par contre imposer à EDF le rachat d'énergie dite renouvelable à des petits producteurs qui pensent, à mon humble avis, plus à la rentabilité financière qu'à l'environnement, me parait ubuesque. Quel commerçant achète des produits plus chers qu'il ne les vend ? La Socièté va donc en subir le contre-coup. La bulle spéculative doit cesser sur l'environnement et celui qui veut économiser doit utiliser sa propre production !Ceux qui gagnent réellement bien leur vie avec l'énergie renouvelable sont les vendeurs, pas obligatoirement spécialistes d'ailleurs, et pas ceux qui possèdent l'installation. Je crains même qu'ils ne rentabiliseront jamais leur investissement

bricod26 | 03 avril 2010 à 11h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Re:Re:Et pour l'éolien alors?

éolien et photovoltaïque,on oublie une énergie inépuisable en Bretagne: les courants marins;rien n'est fait pour vraiment développer cette source d'énergie,mieux que le vent,;une malheureuse entreprise s'y est mise mais quelle galère,pas de fonds suffisants,et peu de publicité ;on le comprend quand nos pouvoirs publiques et surtout nos "chers" dirigeants ont tant d'intérêts dans le nucléaire;quand ils feront passer leurs intérêts personnels après l'intérêt public,il y aura un léger mieux,les gros sous,toujours les gros sous,et pendant ce temps la vous vous crêper le chignon et ils se marrent bien!

zad | 06 juin 2010 à 19h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…