Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Photovoltaïque au sol : 452 MWc de projets retenus par appel d'offres

Energie  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com

Le ministère de la Transition écologique a désigné, le 16 février, les lauréats de la neuvième période de l'appel d'offres pour des centrales photovoltaïques au sol. Soixante-neuf projets ont été retenus, pour un volume total de 452 MWc. Cette édition a été sous-souscrite, le volume appelé était de 680 MWc.

Résultat : « Le prix moyen proposé par les lauréats est de 60,10 €/MWh pour l'ensemble des projets, soit une hausse d'environ 4,7 % par rapport à la période précédente ». Pour les ombrières de parking, le prix moyen est de 80,69 €/MWh. Pour les installations au sol d'une puissance comprise entre 500 kWc et 5 MWc, il est de 62,65 €/MWh. Enfin, pour les installations d'une puissance supérieure à 5 MWc, le prix moyen est de 53,38 €/MWh.

Le tarif moyen des projets de l'édition précédente était de 57,4 euros/MWh, en baisse de 7,4 % par rapport à la session précédente. Cependant, le volume de projets déposés avait dépassé le volume appelé.

 

Réactions3 réactions à cet article

 

Attention à ne pas installer les panneaux au sol sur des terres agricoles, naturelles ou forestières. Il y a suffisamment de toitures et de friches industrielles.

BJ50320 | 23 février 2021 à 09h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 

La photo qui accompagne l'article signale de façon évidente que la centrale est installée sur d'anciennes terres agricoles ! Pour avoir une indication sur l'impact de ces installations qui participent à l'artificialisation des sols, par ailleurs combattue, il serait bon de donner les surfaces de l'emprise au sol et pas seulement indiquer la puissance installée.

Natura | 23 février 2021 à 14h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@BJ50320 Il y a un projet dans les Landes : 1000 hectares de forêts et de taillis détruits pour mettre des panneaux PV. Les écolos sont vent debout (ah ah ah), sauf si en échange on arrête la centrale nucléaire du Blayais. Voilà la conscience écologique de ces gens-là. Et ne surtout pas demander ce qu'on fait la nuit...

dmg | 23 février 2021 à 17h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager