Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Phtalates : l'Efsa lance une consultation publique sur les matériaux au contact avec les aliments

Risques  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com

C'est une double consultation relative aux phtalates que l'Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) organise jusqu'au 16 décembre 2021. La première porte sur son projet d'avis scientifique relatif à l'identification et à la priorisation des évaluations des risques associés aux plastifiants utilisés dans des matériaux en contact avec les aliments. La seconde porte sur un projet de protocole visant à encadrer l'évaluation de l'exposition aux substances prioritaires.

« Ces consultations, explique l'agence, répondent à une demande de la Commission européenne, qui souhaitait que l'Efsa mène des travaux préparatoires en vue de la réévaluation des risques pour la santé publique associés à la présence de plastifiants tels que les phtalates, les substances structurellement similaires et les substances de remplacement dans des matériaux en contact avec les aliments (FCM - Food Contact Materials). »

L'Efsa indique avoir travaillé sur ces deux projets de documents en étroite collaboration avec l'Agence européenne des produits chimiques (Echa) en pilotant l'approche « une substance, une évaluation » dans le cadre de la stratégie européenne relative aux produits chimiques. Cette stratégie, présentée en octobre 2020 par la Commission européenne et approuvée en mars 2021 par le Conseil, prévoit de réduire au minimum les substances préoccupantes et d'interdire les substances chimiques les plus nocives présentes dans les produits de consommation. Mais elle envisage aussi des exemptions si ces substances sont jugées essentielles pour la santé, la sécurité ou le fonctionnement de la société, ou s'il n'existe pas d'alternative.

Réactions1 réaction à cet article

 

Il y a une chose que je ne comprends pas. Depuis 2008, vous avez 6 phtalates (les plus nocifs DBP, BBP, DEHP, DNOP, DIOP et ?) qui sont officiellement passés en substances préoccupantes, puis sur liste d'autorisation par l'ECHA, ce qui veut dire que théoriquement, on ne peut plus les utiliser, hormis pour quelques rares utilisations spécifiques,comme dans l'aéronautique.
Pour le contact alimentaire, actuellement, les phtalates sont interdits dans les plastiques.
Donc le message est clair, je trouve : ces composés sont dangereux (CMR).
Pourquoi relancer alors la machine sur leur nocivité?

nimb | 13 novembre 2021 à 07h25
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

XRF Vanta™ : analyseur pour l’étude de sol et la remédiation Olympus France