En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Qualité de l'air : retour des pics de pollution à l'ozone en Ile-de-France en 2018

Risques  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com
Qualité de l'air : retour des pics de pollution à l'ozone en Ile-de-France en 2018

En 2018, les épisodes de pollution à l'ozone en Ile-de-France ont été particulièrement nombreux, constate Airparif. "Onze journées de dépassement du seuil d'information en ozone ont été enregistrées entre juillet et août 2018", explique Airparif, ajoutant que "c'est le nombre de dépassements pour l'ozone, le plus élevé depuis 2003". L'association agréée pour la surveillance de l'air francilien a publié, jeudi 4 avril, le bilan pour l'année écoulée. Elle pointe les conditions caniculaires favorables à la formation d'ozone survenues durant la période estivale. L'été a aussi été marqué par un jour de dépassement du seuil d'information pour le dioxyde d'azote (NO2).

La pollution de l'air reste élevée à proximité du trafic

En revanche, les températures supérieures aux normales de saison constatées durant l'hiver, conjuguées à des conditions "dispersives", ont permis d'enregistrer très peu d'épisodes de pollution aux particules PM10. "Trois jours de dépassement du seuil d'information ont été relevés, soit deux fois moins qu'en 2017", rapporte Airparif. Pour autant, "ces résultats ne sauraient (…) annoncer une tendance, puisque le premier trimestre 2019 enregistre d'ores et déjà sept jours d'épisodes de pollution particulaire", avertit l'association.

S'agissant de la pollution de fond, Airparif note que la baisse des niveaux de NO2 et de PM10 dans l'agglomération parisienne se confirme. Mais, "à proximité du trafic et sur les axes les plus chargés (boulevard périphérique, autoroute A1, …), les niveaux en NO2 sont toujours en moyenne deux fois supérieurs à la valeur limite annuelle". Même constat pour les particules : "les valeurs limites journalières et annuelles pour les PM10 sont toujours dépassées à proximité du trafic routier".

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager