En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Frelon asiatique : rappel des "bonnes pratiques" de piégeage

Biodiversité  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com

L'Office pour les insectes et leur environnement (Opie) et France Nature Environnement (FNE) mettent en garde contre les pratiques de piégeage des frelons asiatiques. Depuis l'arrivée de ce frelon prédateur d'abeilles, de multiples pièges "maison" sont plébiscités pour capturer les reines fondatrices et limiter la propagation de l'insecte.

Constitués de bouteilles plastiques modifiées contenant des mélanges sucrés et alcoolisés, ces pièges ne sont pas sélectifs selon les travaux du Muséum National d'Histoire Naturelle (MNHN). "Ils capturent et tuent de très nombreux insectes non ciblés. De plus, ils n'ont aucun impact réel sur les populations de Frelon asiatique qui restent équivalentes dans les zones piégées par rapport à des zones sans pièges", rappelle FNE.

L'Opie et FNE appellent donc à un arrêt de ce type de pratiques de piégeage et conseillent de s'abstenir de tout piégeage préventif, de ne pas pratiquer de piégeage printanier (très faible impact sur le nombre de colonies en été) et de piéger de fin juillet à mi-novembre, uniquement à proximité des ruchers attaqués pour faire diminuer la pression de prédation en utilisant comme appât le jus de cirier (plus « sélectif » que la bière).

"Certains pièges sont faits de telle façon que les insectes attirés ne s'engluent pas dans l'appât, que les insectes plus gros que le Frelon asiatique ne peuvent pas entrer et que les plus petits que lui peuvent s'échapper", précise FNE.

Réactions3 réactions à cet article

 

Bonjour!
Merci pour tant d'informations passionnantes et pour vos mises en garde. Je ne manquerai pas de les faire connaître, car c'est dramatique ce qui se passe et si désolant pour nos chères abeilles. Finalement les pièges pour les frelons se révèlent si dangereux , le remède est pire que le mal!
Merci surtout pour l'immense et magifique travail que vous acomplissez!
Anne Marie

NANOU | 01 mars 2012 à 17h03
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Je piège pour la 4ème année consécutive, avec cinq pièges disposés près des haies et près des appentis et autres lieux propices à l'installation des nids "ménagers" (nids primaires pour certains amis agriculteurs). Mes pièges sont relativement sélectifs, du moins ne portent pas préjudice à la biodiversité : pas d'engluement et de noyade d'insectes, trappes d'évacuation des éventuels lépidoptères et/ou coléoptères, etc...
En trois ans plus en ce moment, je n'ai jamais piégé de syrphes par exemple (insectes très utiles, jamais de coccinelles, etc...

Je vous mets un lien avec schéma et photos de mes pièges sur un blog :
http://sortiedequiescence.blogs.nouvelobs.com/archive/2012/03/15/et-ce-frelon-asiatique-piegeage-ou-pas-piegeage.html

Bruno | 23 mars 2012 à 10h25
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour,
pourriez-vous me donner la recette de fabrication du jus de cirier?
Je possède quelques ruches dans mon jardin et aimerais vraiment la connaître.
Merci

quibur | 23 mars 2012 à 18h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager