Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Pierre de Montlivault est le nouveau président de la Fedene

Pierre de Montlivault succède à Pascal Roger à la présidence de la Fédération des services énergie environnement. Parmi les enjeux de son mandat : un doublement des effectifs de la filière.

Nomination  |  Energie  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com
   
Pierre de Montlivault est le nouveau président de la Fedene
© Fedene
   

Pierre de Montlivault a désormais pris ses fonctions de président de la Fédération des services énergie environnement (Fedene). Il a été élu à la majorité lors du conseil d'administration du 21 septembre dernier. Diplômé d'Agro ParisTech et ingénieur des Ponts, des Eaux et des Forêts, il a travaillé entre 1996 et 2004 pour le ministère de l'Écologie en faveur de la protection de l'eau, avant de conseiller Jean-Pierre Raffarin et Dominique de Villepin sur les questions de développement durable et d'environnement. Il a ensuite rejoint Bois Énergie France, une filiale de Dalkia, comme directeur général, avant d'être nommé président-directeur général de Dalkia Biogaz en 2015. Depuis 2017, il était directeur général de la société Tiru, spécialisée dans le traitement des déchets.

Il succède à Pascal Roger, qui a mené deux mandats de trois ans à la tête de la Fedene.

Le conseil d'administration a également élu Michel Treguer au poste de vice-président. Il pilotera plus particulièrement les enjeux en termes d'emplois et de formation. Ces derniers sont conséquents puisque la filière estime qu'elle a besoin de doubler ses effectifs à l'horizon 2030 pour réussir la transition énergétique. « J'ai conscience de prendre ce mandat à un moment clé de la lutte contre le changement climatique. C'est maintenant qu'il faut accélérer pour être au rendez-vous de la décarbonation de la société tout entière, a indiqué Pierre de Montlivault. L'ensemble des adhérents de la Fedene sont là pour y contribuer. Je vais porter nos propositions pour le prochain quinquennat ».

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager