Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Pilote éolien flottant de Groix : un accord DCNS-Région Bretagne

Energie  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com

A l'occasion de la Sea tech week, le groupe naval DCNS et la Région Bretagne ont signé un accord afin de poursuivre le projet de ferme pilote de plusieurs éoliennes flottantes au large de l'île de Groix (Morbihan).

DCNS sera chargé de la réalisation des études de caractérisation environnementale du site. Ces dernières "permettront d'approfondir la connaissance de la ressource et des contraintes à prendre en compte", précise DCNS, dans un communiqué.

L'objectif : l'appel à manifestions d'intérêt, annoncé en avril 2014 par Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie. Selon DCNS, la ferme pilote intégrée au réseau pourrait ensuite voir le jour en 2018.

La veille, Alstom et DCNS ont signé un accord de partenariat afin de développer puis commercialiser un système intégré d'éolienne flottante semi-submersible d'une puissance de 6 mégawatts (MW).

Réactions12 réactions à cet article

 

le problème c'est que là où le rendement est le moins mauvais c'est souvent là où c'est trés beau ...des joyaux ...îles , côtes bretonnes et cotentin ...le littorale est trés sensible car plat et sans reliefs . ces éoliennes attireront forcément l'oeil comme l'aimant sur le fer . tout va être dénaturé et c'est vraiment insupportable de faire ça .
Bon maintenant je préfére nettement des éoliennes flottantes aux éoliennes offshore statiques bétonnées ...qui sont monstrueuses .
Une autre remarque : 6 mégawatts de puissance ça doit être énorme et trés haut ...donc si on veut vraiment qu'elles soient en fond de tableau et trés discrètes ...c'est au grand minimum à 30 km qu'il faut les mettre et peut être seulement 20 pour les 2 mégawatts .

carl | 16 octobre 2014 à 18h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Il y a déjà le 7ème continent, et on est en passe d'en créer un 8ème, un continent d'éolienne...
Cela va-t-être d'une beauté grandiose !

Tireman | 17 octobre 2014 à 10h46
 
Signaler un contenu inapproprié
 

C'est vrai qu'une centrale nucléaire c'est tellement beau par rapport à une éolienne.
Oui, l'esthétique c'est important mais il ne faut pas oublié que la Bretagne est la seule région sans centrale nucléaire et qu'il faut trouver des sources d’énergies pour compenser, sans parler bien sûr de la nécessité de la transition énergétique au niveau du pays.
La France présente un potentiel quasi-inexploité au niveau de l'éolien off-shore, par rapport à l'Allemagne ou au Danemark.

gireg | 17 octobre 2014 à 15h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Hé bien, mon cher Gireg, ce sera avec un immense plaisir que je vous fais cadeau de toutes les moulinettes qu'ils nous ont installé dans le Massif Central !
Et croyez bien que ce sera sans regret !

Tireman | 17 octobre 2014 à 16h25
 
Signaler un contenu inapproprié
 

une centrale nucleaire? surement pas , three miles island, chernobil, fukushima en quelques dizaines d'annees , ca suffit. ensuite un accident en bretagne ? une bonne partie serait inaccesible .. adieux le tourisme meme si on aimerait un peu plus d'industrie et moins de lisier.
j'aime Groix mais des eoliennes a 10 miles au sud de Groix ; on les verra a peine. maintenant il faut nous dire exactement ou elles seront implantees
bref il faut expliquer en clair aux Grecks pour qu'ils aient leur mot a dire

Colazo | 17 octobre 2014 à 23h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@ gireg...vous avez un peu raison ...c'est vrai que les bretons n'ont pas voulu du nucléaire !!! pour ce qui est du cotentin , les gens se battereront pour ne pas avoir ce genre de projet dénaturant .

carl | 18 octobre 2014 à 12h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@ Colazo vous dites : " des eoliennes a 10 miles au sud de Groix ; on les verra a peine " je voudrais bien connaître la hauteur exacte d'une éolienne flottante de 6 mégawatts ????? mais à mon avis avec une telle puissance ça doit être trés haut ...a 10 milles il faut pas se leurrer, elles seront encore trés dominantes sur le tableau ....le flottant a plusieur avantages : moins de béton , plus de travail pour nos chantiers et possibilité de les mettre en eaux profondes donc plus loin ... alors donc si l'on veut protéger notre environnement et ne pas tout dénatuer ...qu'on en profite pour au moins les mettre à 16 miles quitte à en mettre plus pour amortir les cables . n'oublions pas que pour remplacer un seul réacteur nucléaire il faut au minimum 250 éoliennes géantes de 6 mégawatts ( + presque autant en puissance de thermique pour pallier au manque de vent ) ...donc attention aux distances ...sinon on va tout dénaturer . n' oublions pas qu'en matière d'offshore elles seront forcément toujours en face ...jamais derrière !

carl | 20 octobre 2014 à 09h29
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Si on ne veut pas de centrale nucleaire et d'eoliennes il faut arreter de consommer l'electricite , avec les voitures electriques ca ne va pas etre facile! plus on sera sur cette terre et plus le paysage va changer , il faut l'accepter et chercher la solution..l'ecologie fait avancer les choses et les energies renouvelables vont dans le bon sens , consommer moins aussi ..Adieu la croissance ?

colazo | 20 octobre 2014 à 20h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@colazo...vous avez raison ...vivre c'est aussi transformer ...cependant sans être ni écolo politicien , ni pro ni anti nucléaire ou éolien ...on peut quand même faire attention à notre environnement , réfléchir et faire des choix les plus propres possibles , je vois d'un trés bon oeil les éoliennes flottantes sous les conditions que j'ai indiqué précédemment ...tout comme les hydroliennes ...les deux présentent des progrés et avantages pour diminuer les impactes sur notre environnement ...il faut donc exploiter ça . sans oublier les milliards qu'il faut mettre en géothermie , hydrogéne probablement , isolation , performances ....pour diminuer notre dépendance énergétique et moins gaspiller ...électricité inclus !

carl | 21 octobre 2014 à 09h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 

C'est tout de même curieux.
Dès que l'on évoque EnR, on pense "éolien".
Or, il n'est pas pire solution !
Au point que je me dis que cette focalisation sur l'éolien est la meilleure des méthodes pour discréditer l'ensemble des EnR ???
Il y a là une question à se poser...

Tireman | 21 octobre 2014 à 10h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@tireman ...on ne peut pas donner tort à colazo et c'est bien vrai ce que vous dites aussi ...l'éolien est le plus mauvais choix et trés pervers en plus ...cependant il semblerait et les faits le prouve que ça soit trés à la mode chez nos politiques ...depuis sarko d'ailleurs !!! pouvons nous aller contre ? c'est des éliennes eux aussi ..sourds , irréguliers et irréfléchis ! Une entreprise avec des gens comme ça à la tête ne ferait pas long feu !
bref dans ces conditions et pour ma part je préfère lutter pour limiter les dégats sur notre environnement et belle France avec tous ses paysages qui sont des joyaux et immense capital aussi ...faire reculer les éoliennes c'est déja ça !!!!
bien CDT

carl | 21 octobre 2014 à 10h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@Carl,
Je vous dois un aveux :
Dans les années 70, j'étais assez impliqué dans la mouvance écolo.
Durant des années, je leur ai gardé une certaine affection, mais j'avoue n'avoir jamais approuvé leur entrée dans la politique.
Concernant les éoliennes, j'ai parcouru de nombreux pays de l'Europe du Nord, dont l'Allemagne, et j'ai donc eu l'occasion de voir des champs d'éoliennes.
Honnêtement, d'un point de vue esthétique, je trouvais cela assez hideux, mais je me disais, "bof, ils sont chez eux"...
Il a fallu que l'on m'en colle près de chez moi, dans un lieu emblématique du PNR des Volcans d'Auvergne pour que je me réveille !
C'est à partir de ce moment que je me suis informé sérieusement sur ce phénomène, et que je me suis, entres autres, rendu compte que c'est une véritable escroquerie du seul point de vue écologique, nonobstant la destruction des paysages.
Irréfléchi dites vous ?
Oui, de la part de ceux qui voudraient préserver la planète, et qui ne se rendent pas compte qu'ils font le jeu d'un des pire lobby financier qui soit, un lobby qui utilise le chantage "aux générations futures" pour assurer ses dividendes.
Il faut que les gens soient conscient que l'éolien ne résous rien, bien au contraire, il nous rend dépendants des énergies fossiles !
L'écologie, c'est aussi la qualité de la vie, et transformer notre monde rural en annexe de Beaubourg n'est certainement pas la meilleure des voies.
Cordialement.

Tireman | 21 octobre 2014 à 12h10
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Éolien-photovoltaïque : assurer une phase d'exploitation rentable RES