En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Pistes cyclables en Ile-de-France : une affaire qui roule, selon l'Institut d'urbanisme et d'aménagement

Transport  |    |  Cyrielle Chazal  |  Actu-Environnement.com

Aujourd'hui 23 juillet, l'Institut d'aménagement et d'urbanisme (IAU) en Ile-de-France a publié son bilan des évolutions des aménagements cyclables.

Dans la région, "le linéaire cyclable" a triplé entre 1999 et 2012. Cette augmentation (+ 157%) a permis d'arriver à 3.532 kilomètres de pistes cyclables en 2012, détaille l'IAU.

Au plan qualitatif, on note une augmentation des "aménagements partagés". En effet, en 2012, il y avait 194,3 kilomètres de chemins mixtes piétons-vélos dans les bourgs, villages et hameaux, et 204 kilomètres dans "le cœur d'agglomération".

Par ailleurs, on compte aujourd'hui 359 kilomètres de pistes à double sens, et le "30 km" est "quasi-généralisé" dans 18 villes.

Les aménagements s'accompagnent d'une augmentation de la pratique

L'évolution des aménagements "s'est accompagnée d'une augmentation de la pratique", souligne l'étude. Alors qu'en 2001, on recensait 300.000 déplacements par jour en Ile-de-France, ce chiffre était déjà de 650.000 en 2010.

Afin d'améliorer encore les aménagements, l'IAU propose des "pistes pour demain". Il s'agit notamment de "finaliser les véloroutes et voies vertes" et de "résorber les grandes coupures sur les itinéraires d'intérêt régional ou départemental".

Réactions7 réactions à cet article

 

On croit rêver !!! Quand on voit les difficultés qu'on a à circuler dans la Région, des % de progrès sur pas grand chose, des aménagements souvent mal conçus, même dans les tout récents, et la persistance d'obstacles infranchissables... L'éparpillement de petits bouts, l'absence d'entretien -ou leur destruction- d'anciens linéaires de qualité... Alors oui, la conclusion est juste : il faut en priorité ""finaliser les véloroutes et voies vertes" et "résorber les grandes coupures sur les itinéraires d'intérêt régional ou départemental". Il faudrait que la Région prenne conscience des enjeux. Il faudrait qu'on arrête de prendre le vélo pour un objet décoratif.

isabelle | 24 juillet 2014 à 08h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Je rêve encore ... les photos de la fin de la brochure montrent un "Retour en images des coupures sur les itinéraires piétons vélos", avec notamment l'échangeur de Bercy. Mais c'est justement une coupure qui a été réparée !!!!!! Il y a une piste cyclable côté Seine, qui lie les bords de la Marne au pont Charles-de-Gaulle ! Je ne retrouve plus la date, mais elle a été construite il y a plus de 10 ans. Bref, cette enquête, basée sur les déclarations des communes et non sur l'expérience réelle, sur les images de lieux et non sur l'expérimentation du linéaire, ne correspond que de très loin aux réalités bien concrètes.

isabelle | 24 juillet 2014 à 09h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 

j'ai souvent réagi dans ce forum sur l'affichage de km de pistes cyclables inutilisables et plus dangereuses que la route.
Hier, ma roue s'est coincée entre la rainure crée avec l'hiver et le temps entre la piste cyclable et la route en revenant sur la route car la piste s'arrêtait au passage d'un pont: bilan jante tordue et 450€ de sacrifié.

zaravis | 24 juillet 2014 à 09h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Tout n'est effectivement pas rose mais les évolutions de ces dernières années montrent une volonté politique de développer les aménagements. Fait marquant : + 157 % de linéaires cyclables mis en place entre 1999 et fin 2012. Nous sommes ainsi passés de 1375 km à 3532 km de linéaire sur l'ensemble du territoire francilien. Pour en savoir + : http://www.iau-idf.fr/debats-enjeux/territoire-cyclable.html

IAU îdF | 24 juillet 2014 à 15h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Chacun sait que les pourcentages n'ont aucun sens. Ce qui compte c'est la possibilité, ou non, de se déplacer à vélo; la qualité des aménagements, leur utilité... La situation reste très mauvaise, un point c'est tout. Comme à chaque fois, le document prouve par lui-même qu'il s'agit de travaux en chambre.

isabelle | 25 juillet 2014 à 08h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Permettez-moi d'avoir comme un doute à l'énoncé de ce bilan triomphant. En effet, je ne suis hélas pas certain qu'au plan "qualitatif" toutes les voies et aménagement dits cyclables le soient réellement. Un exemple parmi d'autres à Sannois (95) bd Ch. de Gaulle entre la gare et la mairie, itinéraire névralgique s'il en est : la "bande cycalble" délimite en fait à la zone de sécurité pour éviter les ouvertures intempestives de portière car à certains endroits, les places de stationnement sont tellement peu larges que les automobilistes ne peuvent se garer qu'en empiétant sur ladite bande cyclable. La preuve en suivant ce lien : http://goo.gl/maps/OpFfx
Alors certes beaucoup a sans doute été fait, mais beaucoup reste encore à faire en terme d'aménagements conçus en collaboration avec les assoc. cyclistes, réalisés conformément au projet défini (on a des exemples de "dérapage") puis correctement entretenus après leur réalisation.
Vous dites que le DSC est "quasiment généralisé" dans 18 villes... sur combien ? soit quel % des villes de la région ?
Bref : peut mieux faire, persévérez dans l'effort

Jean-Jacques 92 | 31 juillet 2014 à 11h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 

je rectifie un peu mes critiques ci-dessus. Le texte évidemment est prudent, mais l'exemple qui m'avait le plus frappée y est plus nuancé que ce que montre la carte. Ceci dit c'est un drôle de document, avec des % de types d'aménagements et autres comparaisons, sans vraiment de lien entre taux de pratique, infrastructure, besoin d'aménagement ... Si bien que mon dernier message reste valable, mais pas ma critique précise sur la présentation du noeud de Bercy. La fin est même assez réaliste. Pour mon excuse, lire un document sur écran est la meilleure façon de ne pas en avoir une vue d'ensemble.

isabelle | 03 août 2014 à 08h50
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager