En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Après-Xynthia : le plafond du fonds Barnier relevé à 240.000 euros

Risques  |    |  Victor Roux-GoekenActu-Environnement.com
Le dossier de l'indemnisation des victimes de la tempête Xynthia se débloque peu à peu. Un arrêté ''fixant le montant maximal des subventions accordées pour les acquisitions amiables de biens sinistrés'' a été publié dimanche 16 mai au Journal officiel. Il plafonne à 240.000 euros ''par unité foncière'' le montant des subventions accordées par le fonds Barnier de prévention des risques naturels majeurs.

240.000 euros, c'est justement le montant moyen de l'indemnisation à l'amiable d'une maison submergée. L'ancien plafond du fonds, limité à 60.000 euros par maison, constituait l'un des obstacles à l'indemnisation des victimes. Le relèvement de ce plafond était l'une des préconisations de la mission parlementaire d'information sur les conséquences de la tempête.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…