En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Vers un plan européen contre les espèces exotiques envahissantes

Biodiversité  |    |  Dorothée LapercheActu-Environnement.com

"L'objectif est de s'attaquer aux espèces invasives sans mettre en danger les activités des citoyens", a déclaré Pavel Poc (S&D, CZ), rapporteur du texte européen contre les espèces exotiques envahissantes. La commission de l'environnement du Parlement européen a donné son feu vert à ce dernier, jeudi 30 janvier, par 49 voix contre 4 et 3 abstentions.

Avec ce texte, les espèces considérées comme préoccupantes pour l'Union devront être identifiées et ne pourront plus "ni être introduites, transportées, placées sur le marché ni offertes, conservées et élevées ou relâchées dans l'environnement" soulignent les députés. Pour eux, cependant, cette liste doit rester ouverte pour inclure des espèces endémiques d'un pays de l'UE qui pourraient devenir invasives dans un autre Etat membre.

Le texte impose de mettre en place des systèmes de surveillance, des plans d'action et une amélioration des contrôles aux frontières de l'UE. En cas de violation des dispositions, les pays de l'UE devront établir des sanctions appropriées.

Pour les espèces invasives déjà largement répandues, les Etats membres devront prendre des mesures de gestion. Le texte prévoit toutefois une certaine souplesse : des établissements spécialisés pourront élever certaines espèces invasives si celles-ci ont une valeur économique, sociale et environnementale élevée.

"Il est possible que la proposition soit modifiée durant les négociations, mais notre ligne rouge sera d'assurer que la proposition finale soit applicable, et que le processus soit transparent, a estimé Pavel Poc, les citoyens et les experts doivent avoir leur mot à dire lorsque les espèces invasives seront listées, et les Etats membres doivent pouvoir adapter la législation en fonction des conditions locales" a-t-il ajouté.

Prochaine étape : un pourparlers avec la présidence grecque dans l'objectif d'un accord de première lecture.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…