Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Coup de fouet pour le plan national vélo et mobilités actives

Transport  |    |  Florence Roussel

À l'occasion de la Semaine des mobilités, qui se tient du 16 au 22 septembre, la Première ministre, Élisabeth Borne, a fêté les quatre ans du plan vélo avec un certain satisfecit, corroboré par des statistiques prometteuses : 2,7 millions de vélos vendus en 2021 ; 14 000 km de pistes cyclables construites et 40 % d'infrastructures cyclables en plus par rapport à la fin de 2017 ; et une fréquentation des itinéraires vélos en hausse de 33 % par rapport à 2019. « Ce succès nous pousse à redoubler d'efforts », déclare la Première ministre.

Convaincu de l'intérêt à poursuivre le soutien à la pratique du vélo, le gouvernement lance de nouvelles mesures. Le Fonds de mobilité active sera renouvelé et doté de 250 millions d'euros pour l'année 2023, à comparer aux 410 millions d'euros attribués entre 2018 et 2022. Il financera sous la forme d'appels à projets les discontinuités d'itinéraires, la réalisation d'itinéraires sécurisés et la pérennisation de pistes de transition.

Afin de faire émerger une filière du vélo, de l'assemblage au recyclage, en passant par la réparation et les services, l'État reconduit les aides à l'achat et espère assembler en France plus d'un million de vélos par an au lieu de 800 000 actuellement. Il mise sur les États généraux des acteurs du vélo pour accompagner la filière en matière de recherche, d'innovation et de formation.

Les acteurs du tourisme à vélo vont également bénéficier d'une aide afin de mieux accueillir les cyclistes. L'Ademe lance dans quelques jours un appel à projets « Développer le vélotourisme » doté de 6 millions d'euros.

Enfin, un guide « Stationnement des vélos dans les constructions – dimension et caractéristique » est publié à destination des collectivités locales, des architectes, des copropriétés, des promoteurs pour que les bâtiments soient équipés afin d'accompagner les nouveaux usages du vélo.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager